Accéder au contenu principal

Transport aérien: à quand le redécollage ?

Des avions d'Air France à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, à Roissy. En raison de l'épidémie de coronavirus, les parkings des aéroports sont pleins d'avions en stationnement. (Image d'illustration)
Des avions d'Air France à l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, à Roissy. En raison de l'épidémie de coronavirus, les parkings des aéroports sont pleins d'avions en stationnement. (Image d'illustration) Philippe LOPEZ / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Si plusieurs pays d'Europe comme la France ont pris ou s'apprêtent à prendre des mesures de déconfinement de leur population, la perspective d'un redémarrage du transport aérien n'est pas encore pour demain. La reprise sera longue et progressive. Les obstacles aux voyages seront en effet trop nombreux.

Publicité

L’épidémie de coronavirus a provoqué une réduction drastique du trafic mondial. Le décollage des transports aériens sera long et la reprise se fera par étapes. Il faudra d’abord que les pays rouvrent leurs frontières et lèvent les restrictions de déplacements. Il conviendra ensuite que les compagnies aériennes reprogramment leurs rotations, d’abord des vols domestiques puis des longs courriers.

Il sera indispensable enfin que les passagers aient confiance. Car pour que le trafic aérien reprenne, encore faut-il qu'il y ait des passagers ! Il va falloir que touristes et hommes d’affaires aient à nouveau des projets et consacrent de l’argent à leurs voyages. Et surtout, il faut qu’ils aient confiance.

Comment faire en effet pour que l’on remonte à bord des avions sans craindre d'être contaminé par le Covid-19 ou d'être placé en quarantaine à l'arrivée ? Pour cela, il faudra répondre très vite à plusieurs questions :

Faut-il prendre la température des passagers au départ et à l'arrivée ?

Doit-on tous les tester, comme vient de commencer à le faire la compagnie Emirates ?

Doivent-ils disposer d'un passeport sanitaire garantissant leur bonne santé ?

Devront-ils porter un masque à bord des avions ?

À bord, faudra-t-il laisser un siège vide entre chaque passager pour respecter la distanciation sociale ?  

Même chose dans les aéroports où les files d'attente sont nombreuses à l’enregistrement et aux filtres de police ?  

Toutes ces questions sont autant de défis au redécollage de l’aviation.

À lire aussi : L'aéroport d'Orly se met en sommeil

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.