Fraude fiscale en France: 12 milliards d’euros récupérés par l'État en 2019, un record

Il s'agit d'une hausse de 50% par rapport à 2018.
Il s'agit d'une hausse de 50% par rapport à 2018. Getty Images

En France, la lutte contre la fraude fiscale a permis de récupérer 12 milliards d’euros en 2019, une année record. C’est aussi une bonne nouvelle pour le budget de l’État dont le déficit flambe à cause de la crise économique provoquée par le coronavirus.

Publicité

Dans le détail, les sommes récupérées par le contrôle fiscal se sont élevées à près de 11 milliards d'euros. A cela s'ajoute un milliard d’euros provenant du service des déclarations rectificatives et des amendes payées par les sociétés Google et Carmignac dans le cadre de la convention judiciaire d'intérêt public. Cette convention permet aux entreprises, pour clore leurs contentieux fiscaux, de négocier une amende avec l’État sans qu’il y ait un procès.

Au total, ce sont donc 12 milliard d’euros qui ont été récupérés en 2019, soit une hausse de 50% par rapport à 2018 et 2 milliards de plus qu'en 2015, précédente année record selon des chiffres publiés par Les Echos et confirmés par le ministère de l'Action et des Comptes publics.

Selon le ministère des Comptes public, ces résultats exceptionnels sont dus notamment à un renforcement des outils de lutte contre la fraude fiscale, comme la possibilité aujourd’hui de rendre publics les noms des fraudeurs ou encore la mise en place, l’an passé, d’une police fiscale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail