Accéder au contenu principal

Le Portugal renationalise la compagnie aérienne TAP

La TAP  joue un rôle essentiel dans le secteur du tourisme, l'un des moteurs de l'économie portugaise.
La TAP joue un rôle essentiel dans le secteur du tourisme, l'un des moteurs de l'économie portugaise. REUTERS
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Au Portugal, la compagnie aérienne TAP subit la crise économique de plein fouet. Le gouvernement portugais vient de procéder à sa renationalisation en montant à 72,5% du capital.

Publicité

L'État portugais détenait déjà 50% du capital. Le ministres des Finances, cité par la télévision TSF, a annoncé qu'il montera à hauteur de 72,5%. Pour cela le gouvernement investira 55 millions d'euros.

Auparavant, l'exécutif avait proposé aux actionnaires un prêt pouvant aller jusqu'à 1,2 milliard d'euros pour renflouer le groupe, mais les conditions avaient été rejetées par le conseil d'administration.

Cet accord de montée au capital a lui-même nécessité de longues négociations.  Il permettra finalement au principal actionnaire privé, l'Américain David Neeleman, de se retirer. Retrait immédiat également du PDG qu'il avait nommé sans que l'on ne connaisse pour l'instant le nom de son successeur.

Une entreprise stratégique

Si le gouvernement met la main à la poche, c'est parce que l'entreprise est jugée stratégique. Il rappelle que 90% des touristes arrivent au Portugal par avion, la moitié par la TAP. La perdre serait donc un « désastre économique », assure le ministre des Infrastructures.

Avec la crise, le gouvernement d'Antonio Costa est donc revenu sur l'accord de 2016 dans lequel l'État s'engageait à ne pas acquérir plus de 50% de l'entreprise. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.