Accéder au contenu principal

Frappé par la crise économique due au Covid-19, l'Indonésien Lion Air supprime 2600 postes

Quelque 2600 postes vont être supprimés chez la compagnie indonésienne Lion Air, le premier transporteur d'Asie du Sud-Est.
Quelque 2600 postes vont être supprimés chez la compagnie indonésienne Lion Air, le premier transporteur d'Asie du Sud-Est. Adek BERRY / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Quelque 2 600 postes supprimés chez la compagnie indonésienne Lion Air, le premier transporteur d'Asie du Sud-Est n'a pas été épargné par les effets de la crise sanitaire. Si les salaires des cadres ont déjà été réduits, cette fois c'est les travailleurs les plus précaires qui risquent d'être touchés.

Publicité

Ces suppressions de poste concernent 9% de l'effectif des 29 000 employés que compte la compagnie aérienne. Un plan de licenciements d'ampleur qui, selon le porte-parole de Lion Air, doit permettre à la fois de « maintenir la continuité de l'activité, de rationaliser les opérations, réduire les dépenses et restructurer l'organisation ».

En cause, la baisse spectaculaire de l'activité avec la crise du Covid-19 et une perte de chiffre d'affaires estimée à plus de 8 milliards de dollars. Lion Air n'exploite pour l'heure que 10 à 15% de ses 1 500 vols quotidiens. Selon l'Association internationale du transport aérien, le nombre de passagers transportés dans le secteur indonésien a reculé de 49% cette année.

Lion Air s'ajoute ainsi à la liste de plus en plus longue des compagnies aériennes sinistrées, au même titre qu'Air France, Lufthansa ou encore British Airways ; ces compagnies prévoient elles aussi des coupes drastiques dans leurs effectifs pour surmonter la crise.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.