Accéder au contenu principal
Entretien

Huawei leader mondial des smartphones «grâce au confinement et à son innovation»

Passé devant Samsung au deuxième trimestre, le Chinois Huawei est désormais le premier vendeur mondial de smartphones.
Passé devant Samsung au deuxième trimestre, le Chinois Huawei est désormais le premier vendeur mondial de smartphones. AP Photo/Ng Han Guan
Texte par : Agnieszka Kumor
3 mn

Huawei est devenu le premier vendeur de smartphones devant Samsung. Paradoxalement, la pandémie a aidé l’équipementier chinois, en pénalisant le sud-coréen. Huawei a su profiter de la reprise économique en Chine pour relancer son activité, estime Emmanuel Vivier, cofondateur du Hub Institute.

Publicité

RFI : 55,8 millions de téléphones vendus au deuxième trimestre pour Huawei, contre 53,7 millions pour Samsung. D’où vient ce succès ? 

Emmanuel Vivier : Tout d’abord, Huawei a la chance d’être sur le marché chinois qui est un marché interne énorme. La Chine a pu redémarrer alors que les autres pays étaient restés encore en confinement. Le groupe a su profiter de cette exceptionnelle reprise économique. Et puis, il ne faut pas oublier que c’est une entreprise très innovante et qui vend des téléphones à un prix très abordable. Or, depuis quelques années Samsung et Apple n’ont pas arrêté de faire monter les prix. Une partie du marché mondial n’a plus envie ou, peut-être n’a pas les moyens pour s’acheter ce type de produit haut de gamme.

►A lire aussi : Malgré Trump, Huawei devient leader mondial des smartphones

En Chine, il y a aussi d’autres équipementiers chinois, comme Xiaomi ou OPPO, mais c’est surtout Huawei qui est en train de récupérer une grande partie du marché chinois. Là où Samsung s’est effondré à un moment donné. Donc, on peut dire d’une certaine manière que c’est grâce au confinement, mais aussi grâce à son innovation que Huawei accède à la première place du podium.

Cette même innovation qui a poussé Huawei à aller de l’avant malgré les pressions ?

Il y a en ce moment une lutte entre les Etats-Unis et la Chine, une lutte assez complexe, au milieu de laquelle se retrouve Huawei. Il y a eu d’abord un embargo qui a pénalisé des ventes d’appareils Huawei sur le sol américain, suivi d’un embargo sur les applications « made in USA ». Donc, on peut dire qu’effectivement cela ne leur a pas simplifié la vie. Mais le fait qu’ils ne puissent plus mettre Android, ni la cartographie de Google Maps sur leurs smartphones les a finalement forcé à aller encore plus vite pour proposer leurs propres solutions aux clients.

Et puis, n’oublions pas le nationalisme économique des Chinois. Ce qui compte énormément c’est d’abord le soutien de l’Etat à ses « licornes » technologiques. Les consommateurs chinois achètent, eux aussi, une marque qui vient de leur pays. On voit bien que tout cela a plutôt bien favorisé Huawei sur le marché chinois. 

Et le troisième équipementier, Apple ? Où en est-il dans tout cela ?

Apple n’a jamais cherché à être le smartphone le plus vendu en quantité dans le monde. Les producteurs d’iPhones ont toujours été intéressés par la marque de luxe qui se vend très cher. Ce sont eux qui génèrent le plus de marges sur le marché de smartphones. Mais ils ont poussé le bouchon sur le premium peut-être un peu loin avec des téléphones qui valent quasiment le prix d’un ordinateur portable désormais. Les consommateurs n’ont peut-être plus envie de changer leur iPhone tous les ans. Ce sont d’ailleurs des téléphones de très bonne qualité que l’on peut facilement garder plus longtemps. Ça se retourne un peu contre eux. Du coup, Tim Cook, le PDG d’Apple, a annoncé qu’ils allaient lancer une nouvelle gamme de téléphones moins chers. Mais à proprement parler il n’y a pas eu de grande rupture technologique pour iPhone depuis deux ou trois ans.

Le prochain grand changement, ce sera le réseau 5G. Mais là, Huawei semble avoir encore un énorme avantage par rapport à ses concurrents. La 5G est déjà lancée en Chine. Le groupe chinois risque d’être techniquement beaucoup plus rodé que ses rivaux mondiaux. C’est dans la 5G que se situe le prochain marché pour la téléphonie. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.