Accéder au contenu principal

Coronavirus: la Banque d’Angleterre prévoit une reprise lente de l’économie

La Banque d’Angleterre prévoit une contraction de l'économie nationale de 9,5% cette année.
La Banque d’Angleterre prévoit une contraction de l'économie nationale de 9,5% cette année. REUTERS/Henry Nicholls
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'institution a dévoilé, ce jeudi, des prévisions économiques moins pessimistes qu'en mai pour 2020, mais la reprise en 2021, elle, sera plus lente que prévu.

Publicité

La Banque d’Angleterre prévoit une contraction de l'économie britannique de 9,5% cette année. Même s’il s’agirait de la pire baisse depuis cent ans, c’est moins sombre que les 14% prévus en mai dernier. 

En revanche, la reprise sera lente. Le produit intérieur brut du pays devrait rebondir de seulement 9% l'année prochaine, alors que le scénario de mai tablait sur une croissance de 15%. Selon la Banque centrale, l’économie ne retrouvera son niveau d’avant crise que fin 2021. 

L’activité est durement affectée par la pandémie. Mercredi, le Premier ministre britannique Boris Johnson a évoqué la fermeture des pubs du pays. Selon la banque nationale, le taux de chômage, de près de 4% actuellement, devrait presque doubler d’ici la fin de l’année. 

Pour soutenir l’économie du pays, l’institution a donc décidé de maintenir son taux directeur à 0,1% et de ne pas changer son programme d’achat d’obligations sur le marché. 

Ces prévisions reposent toutefois sur l'hypothèse qu'il n'y aura pas de deuxième vague de coronavirus et que la transition vers un nouvel accord de libre-échange entre Londres et Bruxelles, début 2021, se fera en douceur. 

►À lire aussi Coronavirus: face à la hausse des cas, le Royaume-Uni repousse son déconfinement

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.