Accéder au contenu principal

Le coronavirus entraîne des pertes importantes pour les entreprises du CAC 40

Parmi les entreprises du CAC40, le secteur du luxe résiste mieux à la pandémie de coronavirus.
Parmi les entreprises du CAC40, le secteur du luxe résiste mieux à la pandémie de coronavirus. ERIC PIERMONT / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La pandémie a mis dans le rouge les entreprises du CAC 40 en France. Elles cumulent ensemble des centaines de millions d’euros de pertes nettes au premier semestre.

Publicité

Selon un décompte provisoire réalisé par l’AFP, 37 entreprises de l’indice vedette du marché parisien qui ont déjà publié leurs résultats ont accumulé au total 400 millions d'euros de pertes nettes sur les six premiers mois de l'année.

Sur la même période, l’an dernier elles avaient réalisé au contraire près de 44 milliards d'euros de bénéfices. Ces grandes sociétés subissent de plein fouet l’arrêt économique mondial dû au coronavirus et ses conséquences. Certains secteurs ont souffert plus que d’autres : c’est le cas des entreprises industrielles.

7, 6 milliards de pertes pour Total

Le géant pétrolier Total a par exemple perdu environ 7,6 milliards d’euros, tandis que le groupe automobile Renault 7,3 milliards. En revanche les entreprises du secteur du luxe ont mieux résisté à la crise. LVMH, Kering, et Hermès, ont réalisé des bénéfices, certes moindres que l’an dernier, mais au moins elles restent en positif.

Les analystes estiment que les pertes des entreprises du CAC 40 seront moins importantes pour le deuxième semestre selon l’hypothèse où la population échapperait à un deuxième confinement

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.