Accéder au contenu principal

Coronavirus en France: les tests et le traçage coûtent cher à l'Assurance-maladie

Caisse primaire d'assurance maladie. (Illustration)
Caisse primaire d'assurance maladie. (Illustration) PHILIPPE HUGUEN / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Depuis le déconfinement, l'Assurance-maladie gère en France l'identification des chaînes de transmission du coronavirus. C'est le fameux traçage des cas contact. Depuis le mois d'août, le dispositif est monté en puissance. Mais cela a un coût, souligne la Caisse nationale de l'assurance maladie.

Publicité

Avec 10 000 contaminations par jour, la lutte contre le coronavirus coûte cher. Les agents de l'Assurance-maladie recrutés spécialement pour l'occasion passent en moyenne 40 000 appels par jour pour contacter les personnes contaminées. Or, depuis que les tests sont remboursés, même sans ordonnance, le nombre de personnes désireuses de se faire tester ne cesse d'augmenter. 

Avec un remboursement d'un peu plus de 73 euros par test PCR, le total des dépenses devraient atteindre 1,6 milliard d'euros cette année, selon les prévisions de la Caisse nationale d'assurance maladie. D'où le feu vert pour l'utilisation des tests salivaires en cas de symptômes. 

►À lire aussi : Covid-19: un test PCR positif ne rime pas forcément avec contagiosité

Il faut y ajouter la prise en charge intégrale des téléconsultations qui devrait se poursuivre l'année prochaine. Un milliard d'euros pourrait être demandé aux complémentaires santé. Il n'y a pas de raison que la Sécurité sociale absorbe seule les surcoûts de la crise, estime ainsi le nouveau patron de la Caisse nationale d'assurance maladie. 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.