Accéder au contenu principal

Covid-19: les permis de séjour pour les migrants en chute de 46% dans les pays de l'OCDE

Migrants à Tripoli en Libye, le 12 mai 2020.
Migrants à Tripoli en Libye, le 12 mai 2020. REUTERS/Ayman Al-Sahili
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La crise liée au Covid-19 a eu des conséquences sans précédent sur les flux migratoires dans le monde, selon l'Organisation pour la coopération et le développement économiques, OCDE, qui regroupe une quarantaine de pays développés. En 2018 et 2019, avant la pandémie, le nombre de nouveaux immigrés permanents était en effet resté stable, à environ 5,3 millions par an. Mais c'est surtout le nombre de permis de séjour délivrés qui est en baisse, moins de 46% au premier trimestre de cette année.

Publicité

Déjà, en 2019, avant la pandémie, le nombre d'immigrés admis pour des raisons humanitaires dans les pays de l'OCDE avait chuté de 25%, notamment aux États-Unis. Au contraire, l'immigration de travailleurs permanents a progressé au Royaume-Uni, en Finlande, au Luxembourg et en France.

Mais en 2020, les frontières ont été fermées. En ce qui concerne les immigrés déjà établis dans leur pays d'accueil, ils ont été davantage touchés par l’augmentation du chômage que les travailleurs qui y sont nés.

Aux États-Unis, notamment, 60% des immigrés ont perdu leur travail. Tout comme en Europe, les immigrés y occupent souvent des emplois peu qualifiés dans les services et l'hôtellerie-restauration, des secteurs particulièrement touchés par la crise. De même, le recrutement de travailleurs migrants saisonniers a été parfois impossible en raison de quarantaines ou de restrictions. 

Par ailleurs, la crise a mis en évidence les défaillances dans les structures d'accueil des migrants, notamment en matière de logement, d'apprentissage de la langue, ainsi que dans l'éducation des enfants.

→Lire le rapport de l'OCDE

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.