Accéder au contenu principal

Londres signe avec Tokyo son premier accord commercial majeur post-Brexit

La ministre britannique du Commerce international Liz Truss et le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi, à Tokyo le 23 octobre 2020.
La ministre britannique du Commerce international Liz Truss et le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi, à Tokyo le 23 octobre 2020. Kimimasa Mayama/Pool Photo via AP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les autorités britanniques espèrent avec cet accord un rapprochement avec certains pays du Pacifique alors que les négociations sur les futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne piétinent.

Publicité

L’accord commercial signé ce vendredi 23 octobre à Tokyo par les Japonais et les Britanniques porte sur le textile, l’agroalimentaire, les pièces automobiles ou encore les nouvelles technologies. Déjà annoncé le 11 septembre dernier, le texte reprend dans les grandes lignes l’accord existant qui prendra fin le 31 décembre.

Selon les Britanniques, ce nouvel accord va plus loin, car il améliore la libre circulation des échanges numériques. De son côté, le Japon se félicite d’accéder plus facilement au marché britannique pour certains de ses produits, et voit le Royaume-Uni comme une porte d’entrée vers l’Europe continentale.

Augmenter les échanges commerciaux avec le Japon

Londres précise que 99% des échanges commerciaux entre les deux pays seront exemptés de droits de douane, et considère que ce nouvel accord permettra d’augmenter de 15 milliards de livres sterling (16,5 milliards d'euros) leurs échanges commerciaux, dont le montant s’élevait en 2019, à près de 30 milliards de livres. C’est peu comparé au montant des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, qui s’élevaient l’an passé à 670 milliards de livres.

Afin de limiter l’impact du Brexit sur ses exportations vers l’Union européenne, le gouvernement britannique est en quête de nouveaux partenaires économiques dans le monde. Pour Londres, cet accord avec le Japon devrait lui permettre un rapprochement avec 11 pays du Pacifique, dans le cadre du traité commercial transpacifique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.