Accéder au contenu principal

Covid-19: la perspective d'un vaccin fait dégringoler l'action de la plateforme vidéo Zoom

L'action de compagnie Zoom a dégringolé de 17% après l'annonce qu'un vaccin potentiellement efficace contre le Covid-19 a été mis au point par Pfizer ce 9 novembre 2020.
L'action de compagnie Zoom a dégringolé de 17% après l'annonce qu'un vaccin potentiellement efficace contre le Covid-19 a été mis au point par Pfizer ce 9 novembre 2020. AP Photo/Mark Lennihan
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La perspective d'un vaccin prochain contre le Covid-19 a fait vivre une journée noire en bourse lundi à l'action de la plateforme vidéo Zoom, qui permet depuis le début de la pandémie à des millions de salariés, élèves, amis et familles, de se réunir virtuellement.

Publicité

L'action de la plateforme vidéo Zoom a chuté de 17,35% lundi matin à la Bourse de New York. Le plongeon avait été un peu plus marqué en séance. Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et l'allemand BioNTech ont en effet annoncé lundi que le vaccin qu'ils ont développé contre le Covid-19 était « efficace à 90% », après la première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3, la dernière avant une demande d'homologation.

Un vaccin pourrait donc être disponible prochainement, ce qui signifie que les salariés pourront progressivement retourner au bureau, les élèves à l'école, faisant largement diminuer l'utilisation de Zoom pour les réunions et classes. Car les mesures de confinement mises en place partout dans le monde depuis le début de l'année ont fait exploser l'usage de cette plateforme de vidéoconférences. À tel point que l'on ne parle plus de faire une réunion virtuelle, mais une « réunion Zoom ».

La fin des « apéros Zoom »

Quant aux « apéros Zoom », ils pourraient être relégués au rang de souvenir de l'époque du Grand confinement du printemps 2020, quand des millions de personnes étaient cloîtrées à domicile partout dans le monde, pour tenter d'enrayer la propagation du virus.

Le prix de l'action de Zoom avait été multiplié par plus de 7 depuis le début de l'année, et la valorisation boursière du groupe, qui était de 13,4 milliards de dollars le 2 janvier, dépasse aujourd'hui les 100 milliards.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.