Accéder au contenu principal

Taxe Gafa: la France envoie une sommation aux géants du numérique

La France exige le paiement de sa taxe Gafa qui concerne Google, Amazon, Facebook, et Apple.
La France exige le paiement de sa taxe Gafa qui concerne Google, Amazon, Facebook, et Apple. AFP/Archivos
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Paris passe à l'action et exige le paiement de sa taxe Gafa, qui concerne les géants du numérique. Le ministère de l'Économie, Bruno Le Maire, vient de confirmer cette information du Financial Times.

Publicité

Un avis d'imposition pour le versement des acomptes de 2020 a bien été envoyé aux entreprises assujetties à cette taxe (Google, Apple, Facebook, Amazon). Le solde attendra 2021. Cette taxe de 3% du chiffre d'affaires des géants du numérique, n'est pas nouvelle, elle a été adoptée par le Parlement français en juillet 2019. L'an dernier, elle a rapporté 350 millions d'euros.

En 2020, le versement des acomptes avait été suspendu pour donner une chance aux négociations menées sous l'égide de l'OCDE pour créer un impôt mondial sur les multinationales. Négociations qui ont échoué en octobre mettant fin à la trêve.

Avec l'envoi de ces avis d'impositions, la France s'expose à de nouvelles sanctions américaines. L'an dernier, Washington avait menacé d'imposer des droits de douanes de 100% sur certains produits français. Cette fois, selon le Financial Times, les États-Unis pourraient opter pour des droits de douane de 25% sur les sacs à main et le maquillage.

Bruno Le Maire espère que l'arrivée prochaine de Joe Biden à la Maison Blanche mette fin au bras de fer. Un consensus rapide à l'OCDE, serait à ses yeux, une manière « de marquer un nouveau départ dans les relations entre l'Europe et les États-Unis ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.