Accéder au contenu principal

États-Unis: Sheldon Adelson, magnat des casinos et soutien de Trump, est mort

Le milliardaire Sheldon Adelson aux côtés de Donald Trump le 7 décembre 2019.
Le milliardaire Sheldon Adelson aux côtés de Donald Trump le 7 décembre 2019. AP - Patrick Semansky
Texte par : Agnieszka Kumor
3 mn

Le magnat des casinos et philanthrope de Las Vegas, Sheldon Adelson, est mort à l'âge de 87 ans des suites d'un cancer. Pilier financier du parti républicain, il était un partisan fidèle de Donald Trump et du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, mais aussi l'une des personnes les plus riches des États-Unis.

Publicité

Celui qui était considéré comme un faiseur de rois en politique, est né en 1933 dans une famille d'immigrés de Boston. Son père, d'origine juive d'Ukraine et de Lituanie, était chauffeur de taxi. Sa mère, tenancière d'un atelier de tricot, avait, elle, immigré d'Angleterre. 

À 12 ans, Sheldon Adelson emprunte 200 dollars à son oncle pour acheter une licence afin de vendre des journaux à Boston. Quatre ans plus tard, il lance une entreprise de distributeurs de bonbons. Au total, il aura créé une cinquantaine d'entreprises, ce qui lui vaudra le surnom de « serial-entrepreneur ». Son ascension dans les affaires sera fulgurante. Courtier en prêt, conseiller en investissement, il gagne très vite son premier million. L'an passé, il était classé 28e au rang des milliardaires, selon le magazine Forbes.

Le goût du risque en affaires

Insensible aux risques, doué en affaires, qualifié par certains de visionnaire, Adelson créera notamment le premier salon mondial de l'informatique. Mais c'est à Las Vegas qu'il établira son empire. Sa vision, ce sont ces luxueux complexes hôteliers intégrant les casinos et les restaurants, à l'exemple du Venitian, construit pour 1,5 milliard de dollars et qui copie les bâtiments et les canaux de Venise.

Aujourd’hui, son groupe Las Vegas Sands détient toujours sur le fameux Strip de Las Vegas, The Venitian, un immense gratte-ciel, mais aussi The Palazzo. Avec cette extension, le complexe Venetian/Palazzo est devenu le plus grand hôtel du monde début 2008 avec plus de 7 000 chambres.

Faiseur de rois

L'homme à 35 milliards de dollars a largement contribué au financement du parti républicain et il est devenu un pilier de Donald Trump à qui il a offert au total 220 millions de dollars pour la dernière campagne électorale. Les deux hommes défendent les mêmes causes, et notamment le déménagement de l'ambassade américaine à Jérusalem.

 « C'était un patriote américain, un généreux bienfaiteur de causes caritatives, en particulier la recherche médicale et l'éducation au patrimoine juif, et un fervent partisan d'Israël », a notamment réagi l'ancien président George W. Bush dans un communiqué.

En Israël, c'est le Premier ministre Benyamin Netanyahu qui a bénéficié de sa générosité par le biais du quotidien gratuit Israel Hayom, soutien assumé du gouvernement, devenu l'un des journaux les plus populaires du pays. « Il était un merveilleux ami pour nous personnellement et un incroyable champion du peuple juif, de l'État juif et de l'alliance entre Israël et l'Amérique », a déclaré Benyamin Netanyahu dans un communiqué.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.