Accéder au contenu principal

Les ventes du groupe automobile Renault chutent de 21,3% en 2020

El famoso rombo del logotipo de Renault, a la entrada de la fábrica francesa de Choisy le Roi, cerca de París, el 3 de junio de 2020
El famoso rombo del logotipo de Renault, a la entrada de la fábrica francesa de Choisy le Roi, cerca de París, el 3 de junio de 2020 AFP/Archivos
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Renault, le constructeur automobile français, a présenté ce mardi 12 janvier ses chiffres des ventes mondiales pour 2020, une année marquée par la crise sanitaire qui a provoqué une chute sans précédent de ses ventes de véhicules. 

Publicité

Dans du marché mondial en repli de 14,2%, Renault a vu ses ventes chuter de 21,3% dans le monde en 2020. Le constructeur automobile n’a écoulé que 2,9 millions véhicules contre 3,8 millions en 2019.

La baisse est encore plus forte en Europe où ses ventes reculent de 25,8%. Quant au marché français, les ventes de voitures particulières ont décroché de 24,9%, lui faisant perdre 25% de part de marché.

Comme tout le secteur automobile, Renault a souffert des restrictions liées à la crise sanitaire mondiale. C’est d’autant plus marquant pour la firme au losange qui opère essentiellement dans les pays fortement touchés par le Covid-19.

La crise sanitaire aggrave les difficultés que traverse Renault depuis plusieurs mois. Au printemps dernier, le constructeur automobile a annoncé un plan de 2 milliards d’euros d’économies assorti de 15 000 suppressions de postes dont 4 600 en France.

Dans deux jours, le nouveau directeur général Luca De Meo va présenter son plan stratégique. Baptisé « Renaulution », résolument tourné vers le futur, il devrait privilégier la « profitabilité aux volumes », autrement dit vendre moins de voitures mais les vendre plus cher. Une volte-face stratégique pour l'entreprise.

.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.