Le PIB britannique rechute de 2,6% en novembre après six mois consécutifs de hausse

Au moins 250 000 PME risquent la faillite au Royaume-Uni cette année sans aides supplémentaires gouvernementales, selon une étude publiée lundi 11 janvier 2021.
Au moins 250 000 PME risquent la faillite au Royaume-Uni cette année sans aides supplémentaires gouvernementales, selon une étude publiée lundi 11 janvier 2021. AFP/File
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une baisse imputable aux restrictions prises par le gouvernement lors de l’arrivée de la seconde vague du coronavirus. 

Publicité

En novembre, le confinement était déjà de mise en Angleterre. Certes moins strict que l'actuel, où les habitants sont tenus de rester eux, mais les hôtels bars et restaurants étaient bien fermés et cela a largement participé à ce recul du produit intérieur brut (PIB). Ce sont les services, très importants dans l’économie britannique, qui ont le plus souffert. Dans l’alimentation, les commerces de gros ont dévissé, tout comme le secteur du divertissement et des loisirs.

Le PIB de novembre est inférieur de 8,5% à celui du mois de février 2020, avant que la pandémie ne prenne de l’ampleur et ne vienne, à longueur de confinement et de couvre-feu, dérégler la machine économique.

A l'inverse des services, la construction a continué à enregistrer une croissance de son activité, et la production manufacturière s'est tout juste effritée à cause d'un fort ralentissement dans l'industrie minière et pétrolière, en proie à une demande qui a chuté dans la foulée de la pandémie.

Cette baisse de la croissance n’est en tout cas pas étonnante. Pour l'ensemble de l'année 2020, les économistes et le gouvernement tablent sur un recul de 11% du PIB. Mais pas de catastrophisme chez les responsables politiques. À l’image de Rishi Sunak, ministre en charge des Finances et du Trésor. « Il y a des raisons d’avoir de l’espoir » dit-il. La plus importante d’entre elles est sans nul doute le vaccin. Un million et demi de Britanniques ont déjà reçu la première injection.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail