GameStop, quand les petits porteurs s'attaquent aux fonds spéculatifs de Wall Street

Des boursicoteurs ont fait perdre la face au groupe Melvin Capital qui cherchait à faire de l'argent en misant sur la chute de GameStop.
Des boursicoteurs ont fait perdre la face au groupe Melvin Capital qui cherchait à faire de l'argent en misant sur la chute de GameStop. © Jim Young/Reuters
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Wall Street a été bousculé, mercredi 27 janvier, par des boursicoteurs qui ont misé en masse à la Bourse pour perturber les opérations de « hedge funds », ces fonds spéculatifs qui misent sur la chute des valeurs boursières. En achetant en masse des actions de la société de jeux vidéos en difficulté GameStop, ces petits porteurs ont fait perdre la face et beaucoup d’argent au groupe new-yorkais Melvin Capital.

Publicité

Tout est parti de GameStop, un distributeur de jeux vidéos à la peine dont l’action s’est effondrée en Bourse. De quoi attirer les convoitises de Melvin Capital. En bon fonds spéculatif, il mise sur cette chute, grâce à la vente à découvert. La vente à découvert consiste à vendre une action qu’on n’a pas encore dans l’espoir de la racheter plus tard, moins cher donc, et en ayant encaissé la différence au passage.

C’est là que les boursicoteurs, alertés et surtout coordonnées sur les réseaux sociaux interviennent pour enrayer la machine. Le boursicotage en ligne connaît un boom depuis les confinements de 2020. Sur Reddit, Facebook et Twitter, ces petits porteurs s’entendent pour acheter en masse l’action GameStop.

À la rescousse des cinémas AMC

Le patron de Tesla et homme le plus riche de la planète Elon Musk relaye même l’appel, au point que deux jours plus tard, l’action GameStop atteint 347,51 dollars à la clôture. Melvin Capital, elle, est ruinée.

Et les petits porteurs se sont déjà tournés vers d’autres valeurs en difficulté comme les cinémas AMC dont la valeur s’est envolée à son tour. Un petit tremblement de terre qui a fait applaudir ceux qui critiquent depuis une décennie les dérives des fonds spéculatifs aujourd’hui pris à leur propre jeu.

►À lire aussi : Aujourd'hui l'économie - Bourse: pourquoi Wall Street parait déconnectée de l’économie américaine

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail