Taxe numérique: Yellen et Le Maire «d'accord» pour trouver une solution

Les États-Unis sont désormais prêts à discuter avec l’OCDE pour taxer les GAFA.
Les États-Unis sont désormais prêts à discuter avec l’OCDE pour taxer les GAFA. AFP/File

Paris et Washington entament des discussions pour trouver une solution internationale en vue de taxer les géants du numérique, les GAFA : Google, Amazon, Facebook, Apple. Le ministre des Finances français, Bruno Le Maire, et la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, se sont entretenus par téléphone ce jeudi 28 janvier à ce sujet. 

Publicité

Janet Yellen a réaffirmé son engagement pour une taxe internationale sur les Gafa, comme elle l’avait annoncée lors de son audition devant les sénateurs américains.

C’est un véritable changement de ton des États-Unis. Donald Trump s’y était toujours fortement opposé. Son administration avait bloqué les négociations internationales supervisées par l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économique. Les États-Unis avaient même menacé la France de représailles sous forme de droits de douane supplémentaires sur des produits comme le champagne.

Les États-Unis sont désormais prêts à discuter avec l’OCDE pour taxer les GAFA. Un engagement salué par le ministre français Bruno Le Maire qui espère un accord d’ici cet été.

À écouter aussi : Décryptage - GAFA: comment les encadrer ?

Paris n’a pas attendu pour agir. En juillet 2019, la France a instauré une taxe de 3% sur le chiffre d’affaires des géants du numérique. Ce qui lui a rapporté près de 400 millions d’euros. Taxe suspendue par Paris en 2020 pour donner une chance aux discussions de l’OCDE.

Aujourd’hui, le processus semble bien engagé. Bruno Le Maire se rendra à Washington pour rencontrer Janet Yellen dès que les conditions sanitaires le permettront.

À lire aussi : Les géants de la tech accumulent les gains en pleine crise du Covid-19

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail