Inde: le budget 2021-2022 va allouer deux fois plus de fonds au secteur de la santé

Le Premier ministre indien Narendra Modi le 29 janvier 2021 à New Delhi.
Le Premier ministre indien Narendra Modi le 29 janvier 2021 à New Delhi. AP - Manish Swarup

La pandémie a lourdement pénalisé l’économie indienne et ses 1,3 milliards d’habitants qui ont subi l’un des confinements les plus stricts du monde au printemps dernier. La croissance a chuté l'année dernière et le budget 2021-2022 dévoilé ce lundi par le gouvernement a pour but de redresser la barre mais aussi d'améliorer le secteur de la santé. 

Publicité

Un investissement massif est prévu. Plus de 30,5 milliards de dollars iront dans les différents programmes de santé. C’est deux fois plus que lors du précédent budget. La vaccination est au cœur de cette stratégie. L’Inde souhaite avoir vacciné 300 millions de personnes d’ici l’été.

Mais c’est également à plus long terme que la santé de la population doit être améliorée. Avec seulement 0,8 médecin pour 1 000 habitants, le pays est à la traîne. Et cela se ressent en pleine pandémie. Avec 11 millions de cas déclarés, l’Inde est le deuxième pays au monde le plus touché par le Covid-19.

L'autre priorité du gouvernement de Narendra Modi sont les infrastructures, avec les réseaux routiers et ferroviaires en tête. 76 milliards de dollars seront investis. 

► À lire aussi : L'Inde, usine du monde pour les vaccins anti-Covid

Le pays s’endette mais se doit de redresser une croissance en chute libre. Une récession de 7,7% est prévue pour la période 2020-2021. Avec ce budget « proactif, créateur de richesse et de bien-être » selon les mots du Premier ministre, l’Inde compte bien renouer avec la croissance d’ici à l’année prochaine. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail