Fortnite: Epic Games porte plainte contre Apple devant la Commission européenne

Apple et Epic Games, l'éditeur du célèbre jeu Fortnite, se livrent une bataille sans merci.
Apple et Epic Games, l'éditeur du célèbre jeu Fortnite, se livrent une bataille sans merci. CHRIS DELMAS / AFP

Epic Games, le créateur du célèbre jeu vidéo Fortnite, dépose plainte contre Apple devant la Commission européenne. Après avoir engagé des poursuites judiciaires aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, Epic étend sa bataille contre Apple à l’Europe.

Publicité

L’éditeur du jeu de tir et de survie Fortnite accuse Apple d’obliger les développeurs d’applications à utiliser exclusivement sa propre plateforme de distribution App Store. Le fait que l’App Store soit l’unique canal de vente autorisé sur iPhone et iPad, permet à Apple d’imposer ses propres systèmes de paiement, au prix de commissions pouvant atteindre 30% sur les achats réalisés. 

Même si le montant a été abaissé à 15% pour les applications dont le chiffre d’affaire ne dépasse pas le million de dollars, Epic Games considère que ces commissions restent excessives pour les consommateurs, en raison d’un manque de concurrence. En réponse à ces attaques, Apple défend son écosystème fermé qui, selon la firme a la pomme, lui permet de garantir la protection des données de ses utilisateurs. 

Epic Games vient donc de déposer une plainte auprès de la Commission européenne pour abus de position dominante dans la distribution et les systèmes de paiement des applications mobiles. Epic Games demande à Bruxelles « de remédier au comportement anticoncurrentiel d’Apple en imposant des mesures correctives rapides et efficaces ». Selon son PDG, Tim Sweeney, « il en va de l’avenir des plateformes mobiles ».

► À lire aussi : Une juge américaine donne raison à Apple dans son conflit avec Epic Games

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail