L'OMC appelle à un déploiement équitable des vaccins anti-Covid pour relancer le commerce

La directrice générale de l'OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, au siège de l'organisation à Genève, ce jeudi 1er avril 2021.
La directrice générale de l'OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, au siège de l'organisation à Genève, ce jeudi 1er avril 2021. REUTERS - DENIS BALIBOUSE

Durement affectée par la pandémie de Covid-19, la mondialisation se remet petit à petit sur les rails cette année, indique l’Organisation mondiale du commerce. Mais pour relancer l’économie, l’OMC réclame un déploiement « rapide et équitable » des vaccins.

Publicité

L’appel de l’OMC à un déploiement « rapide et équitable » des vaccins contre le Covid-19 rejoint celui de l'Organisation mondiale de la santé, qui dénonce l'inégalité vaccinale. Pour l’OMS, le partage des vaccins est une question de solidarité. L’Organisation mondiale du commerce y ajoute, de son côté, un impératif économique. Les deux organisations déplorent le nationalisme vaccinal des pays riches.

« Il n'est plus acceptable que plusieurs pays attendent sans rien faire pour obtenir des vaccins. Je veux dire par là qu'aujourd'hui 70% des doses de vaccin ont été administrés par seulement 10% des pays dans le monde. Une inégalité d'accès est donc claire et cela ne peut pas se reproduire », affirme Ngozi Okonjo-Iweala.

La directrice générale de l’OMC plaide pour le développement d'accords de « licence volontaire » de fabrication de vaccins, comme l'a fait AstraZeneca avec le Serum Institute of India en Inde. Alors que les pays les moins avancés réclament, eux, l'abolition des brevets sur les vaccins anti-Covid. 

À lire aussi : Vaccins anti-Covid-19: 180 pays de l'ONU en faveur d'un accès équitable

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail