Le Brésil met aux enchères 22 aéroports et 5 ports

Vue de l'aéroport de Manaus, au Brésil.
Vue de l'aéroport de Manaus, au Brésil. AFP - CHRISTOPHE SIMON

Le Brésil organise des enchères pour la concession de 22 aéroports, cinq ports et une voie ferrée dans l'espoir d'engranger quelque 1,5 milliard d'euros et de montrer sa capacité à attirer les investisseurs malgré la fragilité de son économie. Ces enchères auraient dû avoir lieu en octobre dernier, mais en raison de la pandémie elles ont été repoussées et démarrent ce mercredi 7 avril. Parmi les groupes en lice, le français Vinci. Il a remporté la concession de 7 aéroports.

Publicité

Baptisée InfraWeek, cette série d’enchères d’infrastructures a débuté ce mercredi avec l’octroi de concessions pour 30 ans de 22 aéroports. Cette première journée s’est soldée par un succès. L’État brésilien a vendu les trois lots de ses enchères et récolté 63,4 millions d’euros. Le groupe français Vinci en a remporté un avec la concession de 7 aéroports dans le nord du pays, dont celui de Manaus, la capitale amazonienne. Les deux autres lots, plus importants, ont été remportés par le groupe brésilien CCR, acteur majeur dans les infrastructures de transports au Brésil.

C'est un défi assez incroyable parce que c'est une région immense (...) C'est une région en plein développement mais isolée...

Nicolas Notebaert, directeur général de Vinci concessions et président de Vinci Airports

En pleine crise sanitaire le pays qui enregistre un nombre record de décès voit son économie pâtir de la recrudescence du virus. Avec ces enchères, le gouvernement brésilien espère recueillir environ 1,5 milliard d'euros et démontrer aux investisseurs l’attractivité du pays.

Le président Jair Bolsonaro, qui se projette dans sa réélection l’année prochaine, s’est investi personnellement dans cette opération, en annonçant sur la messagerie Telegram « les plus grandes enchères d’aéroports de l’histoire ».

Les enchères se terminent vendredi, et porteront sur la concession d’un chemin de fer, et de cinq terminaux portuaires.

► À lire aussi : Brésil: Jair Bolsonaro remanie son gouvernement et annonce six changements de ministres

► À lire aussi : Covid-19: plus de 4 000 morts en 24 heures au Brésil, la pandémie semble hors de contrôle

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail