Aérien: l'Iata s'associe au laboratoire français Eurofins pour son «pass sanitaire»

Plus d'une vingtaine de compagnies aériennes participent à la phase de test du «Travel Pass».
Plus d'une vingtaine de compagnies aériennes participent à la phase de test du «Travel Pass». REUTERS - ELIJAH NOUVELAGE

L'été approche mais le Covid-19 se fait toujours menaçant. Les compagnies aériennes tentent de s'organiser dans l'éventualité d'une reprise du trafic, notamment en Europe. Les États membres de l'UE veulent lancer d'ici juillet un « certificat vert numérique » pour faciliter les déplacements des voyageurs en indiquant qu'ils sont bien vaccinés. Dans le même esprit, l’Association internationale du transport aérien (Iata) poursuit la phase test de son « pass sanitaire ». Elle vient de s'associer avec le géant français des laboratoires d'analyses Eurofins pour faire apparaître les données sanitaires des voyageurs.

Publicité

Plus d'une vingtaine de compagnies aériennes participent à la phase de test du « Travel Pass ». Une application sanitaire numérique concoctée par l'Iata et qui fait figurer les données de santé des voyageurs. Ont-ils été vaccinés, subi un test PCR, antigénique ou autre ? Tout figurera sur le téléphone des passagers volontaires. L'application fournira aussi des informations pour les guider dans les méandres des règles de déplacement entre les pays.

Grâce au nouveau partenariat avec le géant français des laboratoires Eurofins, les voyageurs seront dirigés vers les 800 laboratoires d'analyses dans 50 pays que compte le groupe. Les laboratoires fourniront des résultats des tests sécurisés et vérifiés qui seront ensuite versés au registre de l'Iata Travel Pass pour donner éventuellement le « statut autorisé à voyager », dans le respect strict d'anonymisation des données, précisent les deux partenaires.

À écouter aussi :  Tourisme: 2020, une année de désolation

Pressées de préparer la saison estivale, la vingtaine de compagnies qui mènent les tests avec l'Iata n'ont pas attendu le lancement du « certificat vert numérique » par les autorités européennes. Il est attendu en juillet. Trop tard, sans doute, alors que les professionnels du voyage commencent déjà leurs campagnes de promotions pour les vacances d'été.

À lire aussi : Transport aérien: une chute du trafic passager sans précédent en 2020

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail