Amazon: les organisateurs du mouvement de syndicalisation contestent le résultat du vote

Début avril, à une large majorité, les employés de l’entrepôt d’Amazon à Bessemer en Alabama se sont prononcés contre la création d'une section du syndicat RWDSU sur ce site.
Début avril, à une large majorité, les employés de l’entrepôt d’Amazon à Bessemer en Alabama se sont prononcés contre la création d'une section du syndicat RWDSU sur ce site. Patrick T. FALLON AFP/File

Les organisateurs du mouvement de syndicalisation dans un entrepôt d’Amazon dans l'Alabama, qui s'est soldé début avril par un échec, ont annoncé lundi avoir porté plainte contre le géant du commerce en ligne, l'accusant de « comportement illicite ». 

Publicité

Les organisateurs du vote pour la création du syndicat dans l’entrepôt d’Amazon en Alabama contestent son résultat et en appellent à organiser un nouveau. Ce scrutin serait, selon les organisateurs du vote, faussé. Ils accusent le géant du commerce en ligne d'avoir influencé les employés en faveur du non.

Les représentants du syndicat de la distribution, RWDSU, affirment avoir déposé une plainte auprès d'une agence fédérale chargée de conduire les élections syndicales et d'enquêter sur les pratiques illégales dans le monde du travail (NLRB).

Dans leur plainte, ils parlent de l'atmosphère de confusion et d'intimidation qui aurait été créée par Amazon pour influencer le libre choix des votants. Ils rapportent 23 cas d'interférences illégales qui auraient été commises dans le déroulement du scrutin via des mensonges, des intimidations ou encore des manipulations.

Début avril, à une large majorité, les employés de l’entrepôt d’Amazon à Bessemer en Alabama se sont prononcés contre la création d'une section du syndicat RWDSU sur ce site.

 À lire aussi : Vote sur la création d'un syndicat Amazon dans l'Alabama: le camp du «non» l'emporte

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail