Les Gafam voient leurs bénéfices exploser après une année de pandémie

Les géants de la tech ont réalisé des profits exubérants début 2021, tandis que l'économie traditionnelle souffrait des confinements liés à la pandémie de Covid-19.
Les géants de la tech ont réalisé des profits exubérants début 2021, tandis que l'économie traditionnelle souffrait des confinements liés à la pandémie de Covid-19. REUTERS - Reuters

Les Gafam, les géants du numérique, affichent d'excellents résultats sur les trois premiers mois de l'année 2021. Rien d'illogique, les nombreux confinements ont boosté le secteur du numérique. Amazon triple ses bénéfices au 1er trismestre, Apple et Facebook, eux, les doublent.  

Publicité

Les Gafam ont rendu leurs copies truffées d'excellents résultats financiers. Ceux d'Amazon n'ont pas deçu les investisseurs. Le leader du commerce en ligne a vu son bénéfice net plus que tripler à plus de 8 milliards de dollars pour la période de janvier à mars. Il a aussi largement dépassé ses propres attentes avec un chiffre d'affaires de 108,5 milliards de dollars. Sa division cloud n'est pas en reste avec une hausse de 32% sur un an. 

Les autres groupes n'ont pas à rougir de jalousie. Que ce soit Alphabet, maison-mère de Google –  55,31 milliards de chiffre d'affaires de janvier à mars, soit 34% de plus qu'il y a un an pour Alphabet – ou son voisin Facebook, ils affichent des hausses de leur chiffre d'affaires à deux chiffres, en augmentant au passage leurs recettes grâce à la publicité numérique. 

Dès le printemps dernier, Alphabet et Facebook ont investi à foison dans les outils et plateformes pour faciliter les transactions en ligne, et inciter les ménages et les commerçants à utiliser leurs services, déjà très populaires pour le divertissement ou la recherche d'informations.

Selon le cabinet d'études eMarketer, Facebook est bien parti pour dépasser les 100 milliards de dollars de revenus publicitaires pour la première fois en 2021, et conserver ainsi la deuxième position en termes de parts de marché mondial (23,7%), derrière Google (28,6%), et loin devant Amazon (5,8%). 

► À lire aussi : Les géants de la tech accumulent les gains en pleine crise du Covid-19

Sur la période de janvier à mars, Facebook et Apple ont vu leurs bénéfices nets doubler, à 9,5 milliards de dollars pour le réseau social, et 23,6 milliards pour la marque à la pomme. La société de Cupertino a explosé ses ventes d'iPhone (+66%), de tablettes iPad (+79%) et d'ordinateurs Mac (+70%).

Et les habitudes prises pendant la pandémie auront sans doute la vie dure. Ni les sociétés ni les experts ne semblent plus craindre de retour massif aux modes de consommation d'avant le Covid-19.

À lire aussi : Google veut investir et embaucher massivement aux États-Unis en 2021

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail