L’UE s'attaque à la concurrence déloyale des entreprises étrangères, surtout chinoises

La Commission européenne souhaite pouvoir bloquer une acquisition ou l'accès à un marché public si une entreprise étrangère est trop subventionnée.
La Commission européenne souhaite pouvoir bloquer une acquisition ou l'accès à un marché public si une entreprise étrangère est trop subventionnée. REUTERS - YVES HERMAN

Bruxelles a proposé ce mercredi 5 mai d'avoir plus de pouvoirs pour limiter l’accès au marché européen des entreprises de pays tiers subventionnées par leurs États. Une proposition qui doit être examinée par le Parlement européen et les États membres pour entrer en vigueur.

Publicité

La Commission européenne souhaite pouvoir bloquer une acquisition ou l'accès à un marché public si une entreprise étrangère est trop subventionnée. C’est le cas des entreprises chinoises montrées du doigt pour les aides qu’elles obtiennent du régime communiste. Cela leur permet de baisser leurs prix pour pouvoir remporter un marché public ou d’augmenter leur offre quand il s’agit de l’acquisition d’une société européenne.

La législation en vigueur permet à l'Union européenne de contrôler les aides accordées par les États membres, mais pas celles accordées par des pays tiers, ce qui crée des distorsions de concurrence. Les prêts à taux zéro ou les subventions directes pourraient faire partie des aides considérées comme faussant la concurrence.

Si le texte proposé ne mentionne pas un pays en particulier, il est clair que c’est la Chine qui est dans le viseur. Cette proposition de Bruxelles s’inscrit dans le cadre d’un durcissement de la politique économique européenne vis-à-vis de l’Empire du Milieu. L’exécutif européen, qui a décidé mardi de ralentir les négociations sur l’accord d’investissement avec la Chine, cherche à réduire sa dépendance vis-à-vis des fournisseurs chinois.

► À lire aussi : Indo-Pacifique: une nouvelle zone d’influence pour contrer la Chine?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail