Rail: KCS choisit l'offre de CN, créant le premier réseau de fret du Canada au Mexique

Un train de fret de la compagnie américaine Kansas City Southern Railway Compagny au Mexique en 2018 (image d'illustration).
Un train de fret de la compagnie américaine Kansas City Southern Railway Compagny au Mexique en 2018 (image d'illustration). REUTERS - Edgard Garrido

Un accord de fusion a été conclu entre la compagnie de chemin de fer américaine Kansas City Southern (KCS) et le transporteur ferroviaire de fret canadien Canadien National (CN). Un tel rapprochement entre les deux entreprises créera le premier réseau ferroviaire reliant le Canada, les États-Unis et le Mexique. 

Publicité

Le transporteur canadien n’a pas hésité à proposer 33,6 milliards de dollars pour faire l’acquisition de la compagnie américaine.

C’est six milliards de plus que l’offre de son concurrent Canadian Pacifique en compétition aussi pour l’achat de la compagnie américaine.

Car l’enjeu est de taille pour le transport des marchandises en Amérique du Nord : la fusion entre les deux compagnies cherche en effet à tirer profit de l’accord de libre-échange qui existe entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Mais rien n’est gagné encore.

Ce rapprochement, approuvé par les conseils d'administration des deux entreprises, devra toutefois être validé par des autorités régulatrices aux États-Unis et au Mexique. Cela pourrait prendre au moins un an. 

La fusion, si elle est approuvée définitivement, combinera les 32 000 kilomètres de voies ferrées du Canadian National à travers le Canada au réseau ferroviaire de 11 000 kilomètres de Kansas City Saouthern qui relie les fermes du Midwest au Mexique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail