France: 6% des entreprises dans une situation délicate à cause de la crise du Covid

Dans leur ensemble, les conclusions de l’étude de la Banque de France  sont plutôt rassurantes sur la santé des entreprises françaises, preuve que les amortisseurs ont bien fonctionné.
Dans leur ensemble, les conclusions de l’étude de la Banque de France sont plutôt rassurantes sur la santé des entreprises françaises, preuve que les amortisseurs ont bien fonctionné. AFP/ JOEL SAGET

Depuis le début de la crise sanitaire, les entreprises françaises ont pu tenir grâce aux différents dispositifs d'aide mis en place par l'État. Selon une étude réalisée par la Banque de France que s'est procurée le journal Les Échos, l'institution juge que 6% des entreprises étudiées sont dans une situation délicate.  

Publicité

La Banque de France a initié cette étude pour connaître les répercussions réelles de la crise sanitaire sur les entreprises.  Ses analystes ont passé au crible les bilans d'un peu plus de 205 000 sociétés qui ont arrêté leurs comptes entre le 30 juin 2020 et le mois de janvier 2021. 

L'étude révélée par Les Échos indique que 14% des entreprises observées ont dû faire face simultanément à un affaiblissement de leur trésorerie et une hausse de leur endettement.

Pour pousser plus loin l'observation, les auteurs de l'étude ont écarté les entreprises déjà mal en point avant la crise et à l'inverse celles qui affichaient des résultats très élevés. Après cet écrémage, 191 000 entreprises sont restées et il apparaît que 6% d'entre elles pourraient connaître des difficultés lorsque les aides de l'État cesseront. Un nombre relativement bas. Mais pour les entreprises de l'hébergement, de la restauration ou le spectacle, le pourcentage dépasse les 10%. 

Dans leur ensemble, les conclusions de l’étude de la Banque de France sont plutôt rassurantes sur la santé des entreprises françaises, preuve que les amortisseurs ont bien fonctionné. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail