Jeux vidéo: le salon E3 fait son retour avec une version 100 % en ligne

Le salon E3, grande messe mondiale annuelle du jeu vidéo, a ouvert ses portes le 12 juin pour une version 100 % numérique après une interruption l'an passée en raison de la pandémie de Covid-19.
Le salon E3, grande messe mondiale annuelle du jeu vidéo, a ouvert ses portes le 12 juin pour une version 100 % numérique après une interruption l'an passée en raison de la pandémie de Covid-19. © E3/ESA

Alors que l'édition 2020 avait été annulée en raison de la pandémie, l'édition 2021 du plus grand salon dédié au jeu vidéo au monde se tient cette fois-ci en ligne jusqu'au 15 juin. Lors de son ouverture, Ubisoft y a notamment dévoilé des images de son nouveau jeu basé sur Avatar, le film de science-fiction de James Cameron.

Publicité

Le marché du jeu vidéo est probablement l’un des grands gagnants du Covid-19. D’ailleurs, Stanley Pierre-Louis, directeur général de l’organisation du salon a rappelé que les jeux vidéo ont diverti, rassemblé et permis à des millions de personnes dans le monde de tenir, durant la pandémie. 

Bien que l’édition de cette année se tienne en ligne, les organisateurs ont prévu de nombreuses nouveautés qui seront présentées et diffusées sur internet et sur les réseaux sociaux. 

La primeur a été donnée à l’éditeur français Ubisoft qui a dévoilé les images inédites de son nouveau jeu d’aventure Avatar : Frontiers of Pandora, basé le film de science-fiction de James Cameron dont la suite est attendue au cinéma. Le jeu sera disponible en 2022 sur plusieurs supports : PlayStation 5, XBox Series, PC, et en cloud gaming sur Google Stadia et Amazon Luna.

Ubisoft s’appuie aussi sur sa franchise phare Assassin’s Creed. La firme a annoncé une nouvelle extension et des contenus additionnels à télécharger pour son dernier volet sorti en novembre 2020 sur consoles et PC : Assassin’s Creed Valhalla. Au programme pour cet été : un nouveau scénario, des objets en plus, un nouveau mode de jeu... Bref, de quoi réjouir les fans de la série qui a débuté il y a de cela bientôt 14 ans, en novembre 2007.

Et puis un nouveau venu au salon, l’opérateur américain de téléphonie mobile Verizon qui va mettre l’accent sur l’importance de la 5G dans les jeux vidéo. Son utilisation permettrait d’augmenter la réalité virtuelle rendant les jeux plus performants pour le plus grand plaisir des joueurs, mais aussi un meilleur confort pour les jeux en accès dématérialisé sur le cloud.

Une manne financière qui pourrait se chiffrer en centaines de milliards de dollars. 

► À lire aussi : « Rétrogaming » : jouer aux anciens jeux vidéo, à quel prix ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail