Ouïghours: Washington met en garde les entreprises liées à la région du Xinjiang

Manifestation  à New York, le 5 février 2019, pour encourager le département d'État à lutter pour la liberté de la population ouïghoure à majorité musulmane injustement emprisonnée dans des camps de concentration chinois.
Manifestation à New York, le 5 février 2019, pour encourager le département d'État à lutter pour la liberté de la population ouïghoure à majorité musulmane injustement emprisonnée dans des camps de concentration chinois. AFP - TIMOTHY A. CLARY

Les États-Unis poursuivent leur bras de fer contre la Chine. L’administration de Joe Biden met en garde une fois de plus les entreprises américaines qui profiteraient du travail forcé des minorités ethniques musulmanes en Chine. 

Publicité

L’administration de Joe Biden monte au créneau dans son combat contre ce qu’elle dénonce comme un génocide de la communauté ouïghoure. Washington met de nouveau en garde les entreprises qui travaillent avec la région du Xinjiang, où sont concentrées des minorités ethniques musulmanes : les Ouighours, mais aussi les Kazakhs et les Kirghizes. De telles collaborations reviendraient à violer la loi américaine si elles sont en lien, même indirect, avec des sociétés de la région.

La semaine dernière, le département du commerce américain a ajouté 14 entreprises chinoises à sa liste noire et déclenché des menaces de rétorsion de Pékin. Ce nouveau serrage de vis intervient plus d’un an après les publications des premiers rapports qui dénoncent le travail forcé d’au moins un million de Ouïghours. Un travail dont profitent au moins une centaine de marques internationales. 

L’administration de Donald Trump avait déjà pris des sanctions contre la Chine en juillet 2020, dénonçant les violations des droits de l’homme. Des atteintes que le gouvernement chinois continue de démentir. 

À lire aussi : Ouïghours: la Chine interne des enfants dans des «camps pour orphelins», dénonce Amnesty

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail