Résultats record pour Samsung à l'heure de la pénurie des semi-conducteurs

Le groupe coréen Samsung Electronics a engendré un bénéfice trimestriel en hausse de 73% à 7,07 milliards d'euros.
Le groupe coréen Samsung Electronics a engendré un bénéfice trimestriel en hausse de 73% à 7,07 milliards d'euros. © Jung Yeon-je/AFP

Le géant coréen Samsung Electronics voit son bénéfice trimestriel bondir de 73% à 9 600 milliards de wons (7,07 milliards d'euros), grâce notamment à la hausse des prix des puces électroniques liée à la très forte demande en temps de pandémie.

Publicité

L'essor du télétravail a dopé la demande pour les appareils fonctionnant avec des semi-conducteurs dont le mastodonte sud-coréen est le grand spécialiste. Les ventes de ces appareils ont dépassé les prévisions et la hausse des prix des puces a fait le reste.

Samsung Electronics anticipe déjà l'évolution favorable du marché d'ici à la fin de l'année avec une demande toujours soutenue de puces mémoires pour serveurs et téléphones portables.

Une importante pénurie de semi-conducteurs

Le revers de la médaille, c'est que la pandémie continue de représenter une source d'incertitude. Et la pénurie de puces mémoire empêche bon nombre d'industriels de répondre à la demande pourtant croissante. Exemple, les ventes de smartphones dans le monde ont été fortement pénalisées. Pareil en ce qui concerne l'automobile. Les constructeurs assurent qu'ils pourraient vendre plus de voitures. Mais leurs chaînes d'approvisionnement sont toujours perturbées.

À en croire les analystes, il faudra un à deux ans pour que les fabricants des semi-conducteurs puissent répondre entièrement à la demande.

►À lire aussi : Pénurie de semi-conducteurs: la dépendance de l'Occident à l'Asie en question

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail