La marque de prêt-à-porter Gap ferme ses boutiques aux Royaume-Uni et en Irlande

Le magasin Gap d'Oxford Street à Londres s'apprête à fermer ses portes.
Le magasin Gap d'Oxford Street à Londres s'apprête à fermer ses portes. AP - Matt Dunham

La marque de prêt-à-porter Gap a commencé ce dimanche à fermer ses boutiques au Royaume-Uni et en Irlande. La marque américaine a été frappée de plein fouet par la crise sanitaire mais elle maintient ses ventes en ligne. 

Publicité

C’est une nouvelle aventure qui commence pour l’enseigne Gap, connue pour ses jeans et ses coupes classiques depuis 1969. La marque américaine ferme progressivement ses 81 boutiques au Royaume-Uni et en Irlande d’ici à fin septembre. 

La décision est tombée début juillet, sans que GAP ne précise le nombre d’employés concernés. Mais l’entreprise a promis de fournir « un soutien et une aide à la transition aux collègues touchés ». 

Le groupe a justifié ces fermetures par « la dynamique des marchés ». Gap a subi la crise sanitaire qui a bouleversé le shopping en boutique et favorisé l’achat en ligne. Pendant la pandémie, l’entreprise a cessé de payer certains des loyers de ses magasins fermés. Aux États-Unis, près de la moitié des boutiques Gap ont déjà fermé cette dernière décennie. 

En France, l'Autorité de la concurrence a donné son accord  le mois dernier pour le rachat des 21 magasins français de l'enseigne par le groupe Financière immobilière bordelaise. Le fond FIB a déjà racheté plusieurs enseignes de prêt-à-porter comme Camaïeu et Go Sport. En Italie aussi, le futur des boutiques Gap reste incertain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail