Médias: le milliardaire Daniel Kretinsky entre au capital de TF1

Daniel Kretinsky, en 2020 à Paris.
Daniel Kretinsky, en 2020 à Paris. AFP - JOEL SAGET

Nouvelle acquisition pour le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, mardi 14 septembre. Il monte au capital de TF1, premier groupe privé de télévision en France, à hauteur de 5%. Une goutte d'eau pour certains, mais cela démontre l'appétit du milliardaire, inconnu il y a encore trois ans dans l'Hexagone, et pourtant de plus en plus présent.

Publicité

C'est la bonne santé de l'économie française qui aurait motivé ce choix. C'est en tout cas comme cela que Daniel Kretinsky justifie cette entrée au capital de TF1. Pour l'instant 5%, mais il pourrait rapidement augmenter sa participation.

Le milliardaire tchèque semble avoir une absolue confiance en la fusion des groupes TF1 et M6. De quoi consolider la résistance face aux GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), dit-il, notamment sur la publicité. Au printemps dernier, Daniel Kretinsky s'était d'ailleurs porté candidat au rachat de M6, mais sans succès.

L'homme d'affaire de 46 ans n'est plus un inconnu dans le monde des médias français. Il a d'abord fait sa fortune dans les centrales à charbon en République tchèque. En 2018, il décide d'investir en France. D'abord dans la grande distribution avec Casino, puis dans les médias en tant qu'actionnaire du journal Le Monde et de plusieurs magazines comme Elle ou Marianne.

Petit à petit, Daniel Kretinsky, à la tête d'une fortune de 3 milliards d'euros, avance ses pions sur l'échiquier des médias français. Des petites participations en général, amenées à devenir bien plus grandes. Les observateurs de la sphère médiatique n'en doutent pas.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail