Football/Cameroun

Cameroun: Rigobert Song prend sa retraite internationale

Le Camerounais Rigobert Song.
Le Camerounais Rigobert Song. Pierre-René Worms/RFI

Rigobert Song a annoncé qu’il prenait se retraite internationale, ce 1er août 2010, à Yaoundé. Le défenseur âgé de 34 ans quitte l’équipe du Cameroun après dix-sept années passées dans la Tanière et 136 sélections. L’ex-capitaine des Lions indomptables a disputé quatre Coupes du monde et huit CAN, remportant les éditions 2000 et 2002.

Publicité

Rigobert Song a tiré sa révérence. Ce 1er août 2010, le défenseur de 34 ans a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. « Les hommes passent, la Nation demeure. Il faut savoir quitter les choses quand il le faut », a commenté l’intéressé lors d’une conférence de presse à Yaoundé.

Un joueur de records

Rigobert Song quitte la Tanière après dix-sept années et 136 sélections, un record. Sa carrière internationale a commencé en 1993. Quelques mois plus tard, l’ex-joueur du Tonnerre de Yaoundé participe à la première de ses quatre phases finales de Coupe du monde, fait unique pour un joueur africain. En 1994, aux Etats-Unis, il devient aussi le plus jeune joueur expulsé lors d’un Mondial.

Une erreur de jeunesse qui ne décourage pas ce stoppeur rugueux parti en France, à Metz, dans la foulée, et qui fait ensuite carrière à Salernitana (Italie), Liverpool, West Ham (Angleterre), FC Cologne (Allemagne), Lens (France), Galatasaray et Trabzonspor (Turquie).

Fin de carrière contrastée

Avec le Cameroun, Rigobert Song est de toutes les campagnes, remportant notamment les Coupes d’Afrique 2000 et 2002. L’Afrique reste son terrain privilégié avec huit CAN disputées, encore un record. Durant l’édition 2008 ses performances sont moins bonnes et de plus en plus d’observateurs, de journalistes et de supporters réclament son départ. Rigobert Song n’a que faire des critiques et dispute la CAN 2010, puis le Mondial 2010.

De quoi rendre fier l'ex-capitaine des Lions indomptables. « Je pars de cette équipe avec fierté (...) et pense avoir accompli un devoir. Je pense que la nouvelle génération peut faire mieux que la mienne », a-t-il conclu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail