Accéder au contenu principal
CAN 2012 / Eliminatoires (1ère journée)

L'Afrique frappe les trois coups pour 2012

Samuel Eto'o, Salomon Kalou, Peter Odemwingie, Mohamed Aboutrika et Karim Ziani au coude-à-coude sur la ligne de départ
Samuel Eto'o, Salomon Kalou, Peter Odemwingie, Mohamed Aboutrika et Karim Ziani au coude-à-coude sur la ligne de départ Getty Images
Texte par : Christophe Carmarans
9 mn

Même si les débats ont déjà commencé dans le groupe K (le seul à cinq équipes), c'est ce week-end que sont frappés les trois coups des éliminatoires de la CAN 2012 sur tout le continent. Entre les valeurs sûres et les équipes en phase ascendante, la campagne promet d'être acharnée avec seulement 14 places à prendre pour les 44 sélections en lice.

Publicité

A l’aube de cette 1ère journée, le Mali fait partie de ces équipes que l’on a hâte de voir à pied d’œuvre compte-tenu de son potentiel. Le nouveau sélectionneur Alain Giresse devra se passer des services de Frédéric Kanouté, de Seydou Keita et de Mohamed Sissoko pour le déplacement à Praia face au Cap Vert dans le groupe A. Il enregistre néanmoins le retour de Mahamadou Diarra et pourra s’appuyer sur des joueurs qui brillent en ce moment en Ligue 1 comme le défenseur Adama Coulibaly (Auxerre), le milieu Sambou Yatabaré (Caen) et l’attaquant Mamadou Samassa (Valenciennes). Sortis au 1er tour lors de la dernière CAN où ils s’étaient fait devancer par l’Algérie et l’Angola, les Aigles sont les favoris du groupe. L'autre rencontre oppose le Liberia au Zimbabwe.

Le Nigeria a fait le ménage

Chris Katongo doit marquer avec la Zambie
Chris Katongo doit marquer avec la Zambie Getty Images

Le Nigeria reçoit Madagascar et veut débuter cette campagne du bon pied après ses déboires du Mondial. La Coupe du monde a d’ailleurs laissé des traces puisque Taye Taiwo, Elderson Echiejile, Rabiu Afolabi et Yakubu Aiyegebni n’ont pas été retenus pour le match de dimanche par le sélectionneur intérimaire Austin Eguavoen. A ces absences voulues est venu s’ajouter le forfait de dernière minute de Dickson Etuhu et de Joseph Akpala. Dans l’autre match du groupe B, la Guinée compte jouer les challengers comme l’indique sa récente victoire sur le Mali en amical.

Vendredi 3 septembre
Algérie – Tanzanie 1-1
Samedi 4 septembre
Ile Maurice – Cameroun 1-3
Zambie – Comores (reporté)
Botswana – Togo 2-1
Ouganda – Angola 3-0
Afrique du Sud – Niger (14h00)
Cap Vert – Mali (15h00)
Gambie – Namibie (16h00)
Côte d’Ivoire – Rwanda 3-0
Guinée Bissau – Kenya (16h00)
Tunisie – Malawi (20h30)
Soudan – Congo (21h30)
Maroc – Centrafrique (22h00)
Dimanche 5 septembre
Liberia – Zimbabwe (16h00)
Ethiopie – Guinée (13h00)
Swaziland – Ghana (13h00)
Mozambique – Libye (13h00)
Nigeria – Madagascar (15h00)
Bénin – Burundi (15h00)
RD Congo – Sénégal (16h30)
Egypte – Sierra Leone (19h30)

 

La Zambie devrait avoir la tâche aisée face aux Comores entraînées par le Français Manuel Amoros, une sélection très inexpérimentée au niveau international. Quart de finalistes de la dernière édition, les Chipolopolos devront se passer de leur attaquant Jacob Mulenga pour cette rencontre, la première sous l’ère Dario Bonetti, leur nouveau sélectionneur italien. L’autre match du groupe C mettra aux prises le Mozambique et la Libye.

Maroc et Sénégal en reconquête

Première à entrer en lice, l’Algérie veut continuer sur la lancée de sa Coupe du monde où il ne lui a pas manqué grand-chose pour aller en huitièmes de finale. Dans leur stade fétiche de Blida, les Fennecs chercheront à soigner leur différence de buts en vue du coude-à-coude qui s’annonce avec le Maroc. Décevants ces quatre dernières années, les Lions de l’Atlas comptent sur l’arrivée d’Eric Gerets aux manettes pour retrouver les sommets. Appelé pour la 1ère fois, le Caennais Yousef El-Arabi va côtoyer ses grands aînés Marouane Chamakh et Youssouf Hadji, lequel est suspendu en France mais peut jouer en sélection.

Je veux gagner un trophée avec la sélection

Didier Zokora

Entre un Cameroun en convalescence et un Sénégal en reconquête, le duel promet dans un groupe E où le Congo-Kinshasa aimerait joue les arbitres. Repris en main par l’Espagnol Javier Clemente, censé ramener un peu plus de discipline dans la tanière, les Lions Indomptables aimeraient ne pas revivre des qualifications aussi tendues que celles de la CAN/Coupe du monde 2010. L’Ile Maurice leur donne a priori l’occasion de débuter en douceur dans la compétition. Le Sénégal devra pour sa part éviter un faux-pas face à la RDC à Kinshasa d’où le sélectionneur Amara Traoré espère ramener au minimum le point du nul, d’autant qu’il pourra disposer de toutes ses stars, Mamadou Niang en tête. Sur le papier, les Lions de la Teranga font peur. Reste à prouver sur le terrain.

La Mauritanie ayant déclaré forfait, il n’y aura qu’un seul match dans le groupe F entre la Gambie et la Namibie, laissant le Burkina Faso au repos. Les deux favoris du groupe G, l’Egypte et l’Afrique du Sud, débutent à domicile. Triples tenants du titre mais absents du Mondial, les Egyptiens vont entamer leur campagne 2012 sans crainte face à la Sierra Leone sous la conduite d’Hassan Shehata, reconduit jusqu’en 2014. Les Bafana-Bafana, qui avaient terminé leur Coupe du monde sur une bonne note en battant la France, reçoivent le Niger avec à leur tête Pitso Mosimane qui reprend du service après avoir été l'adjoint de Parreira durant le Mondial.

La Côte d’Ivoire sans Drogba

En Côte d’Ivoire aussi, on a décidé de faire confiance à un technicien du cru et François Zahoui a d’emblée marqué son territoire en n’appelant pas Didier Drogba pour le premier match face au Rwanda, à Abidjan. Sa décision aurait reçu l’aval d’une bonne partie du groupe, signe que tout n’était pas rose chez les Eléphants à la Coupe du monde. A l’inverse, c’est la réconciliation nationale au Bénin où douze joueurs bannis en février ont été rappelés, Stéphane Sessègnon en tête, des Ecureuils bien armés pour s’imposer face au Burundi dimanche à Cotonou.

Asamoah Gyan en pointe avec le Ghana
Asamoah Gyan en pointe avec le Ghana Getty Images

Meilleure équipe africaine au Mondial et finaliste de la dernière édition, le Ghana a tous les atouts en main pour faire une grande campagne et asseoir une domination durable sur le continent. Pour ne rien gâter, le tirage au sort ne lui a pas été défavorable. Pour le voyage au Swaziland, Milovan Rajevac sera privé de Michael Essien qui met sa carrière entre parenthèse et de Stephen Appiah qui a mis un terme définitif à la sienne la semaine dernière. Dans le groupe J, l’Angola fait également figure de grandissime favori. Le déplacement en Ouganda sera le premier match de compétition d’Hervé Renard, ex-sélectionneur de la Zambie, à la tête des Palencas Negras.

Dans le groupe K enfin, la compétition a déjà commencé et c’est le Botswana qui mène la danse depuis sa surprenante victoire en Tunisie 1-0 le 1er juillet. Les Zèbres (7 pts en 3 matchs) accueillent le Togo et peuvent creuser un bel écart en cas de succès. De leur coté, les Tunisiens feraient bien de s'imposer face au Malawi à Radès. Ce groupe, composé de cinq équipes, est le seul où les deux premiers seront directement qualifiés pour le Gabon et la Guinée Equatoriale qui sont déjà sûrs d'en être en qualité de pays-hôtes. Dans les dix autres poules, seul le premier du classement validera son billet. Et on choisira les deux meilleurs deuxièmes parmi les dix groupes pour faire le nombre (1).

(1) pour déterminer les meilleurs deuxièmes, la CAF ne prendra en compte que les résultats obtenus face aux équipes classées premières et troisièmes dans chaque groupe.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.