Can 2012/Eliminatoires

CAN 2012: Sale temps pour les Mondialistes et le tenant du titre

Le gardien égyptien Essam El-Hadary est en colère, les Pharaons sont derniers du groupe G.
Le gardien égyptien Essam El-Hadary est en colère, les Pharaons sont derniers du groupe G. GettyImages

éliminatoires de la CAN 2012 a été marquée par la défaite 1-0 des triple tenants du titre egyptiens au Niger et par la faillite quasi-générale des récents Mondialistes. L'autre revers le plus marquant est celui de l'Algérie battue 2-0 à Bangui par la Centrafrique, dernière nation africaine au classement FIFA en juillet dernier." > La deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2012 a été marquée par la défaite 1-0 des triple tenants du titre egyptiens au Niger et par la faillite quasi-générale des récents Mondialistes. L'autre revers le plus marquant est celui de l'Algérie battue 2-0 à Bangui par la Centrafrique, dernière nation africaine au classement FIFA en juillet dernier.

Publicité

La journée de dimanche 10 octobre n'a fait que confirmer la tendance observée la veille : en Afrique comme ailleurs, il n’y a plus de petites équipes. Ou bien, il n'y en a plus de grandes. Hormis la Côte d’Ivoire qui est allée gagner - chichement d’ailleurs - au Burundi samedi (1-0), aucun des Mondialistes présents l’été dernier en Afrique du Sud n’est parvenu à s’imposer à l’occasion de cette deuxième étape sur la route de la 28e édition de la CAN 2012 au Gabon et en Guinée Equatoriale.

Une gifle pour l’Algérie

CAN 2012 / les éliminatoires

L’échec le plus marquant est celui de l’Algérie, battue 2-0 par la Centrafrique à Bangui dans le groupe D. Les hommes du nouveau sélectionneur Abdelhak Benchikha étaient pourtant prévenus: les Fauves du Bas-Oubangui avaient tenu le Maroc en échec à Rabat début septembre. Méconnaissables, les Fennecs se sont quand même fait piéger par une équipe qui n’a même pas d’équipementier et qui pointait encore au dernier rang africain du classement FIFA en juillet dernier (202e au plan mondial), lorsque le Français Jules Accorsi l’a prise en main. Voilà désormais les Algériens derniers de leur groupe avant d’affronter deux fois leurs voisins marocains fin mars et début juin 2011.

Autre Mondialiste en difficulté: le Nigeria dans le groupe B mais c’est moins étonnant. A l’issue d’une semaine très mouvementée durant laquelle ils se sont demandé si leur match face à la Guinée aurait lieu, les Super Eagles d’Austin Eguavoen se sont inclinés 1-0 à Conakry. Vainqueurs grâce à un but inscrit en tout début de rencontre par Kevin Constant, les hommes de Michel Dussuyer sont les seuls, avec les Ivoiriens et les Sénégalais, à avoir fait carton plein (deux victoires) à l’issue des deux premières journées, c'est dire si rien n'est simple sur le chemin de cette CAN 2012.

Estampillés valeurs sûres après leur finale de CAN 2010 et leur quart de finale à la Coupe du monde, les Ghanéens aussi ont déçu face au Soudan qui est reparti de Kumasi avec un point dans l’escarcelle et aucun but encaissé (0-0). Pour ne rien arranger, l’attaquant des Black Stars, Asamoah Gyan, a été expulsé en fin de partie et sera suspendu pour le prochain match face aux Congolais à Brazzaville, des Diables Rouges qui, de leur côté, ont rempli leur contrat face au Swaziland (3-1) dans ce groupe I.

L’Egypte sombre aussi

On n'en dira pas autant de l’Egypte qui est l’autre énorme déception de ce début de campagne. Comme l’Algérie, les Pharaons pointent en dernière position de leur poule après deux journées. Battus 1-0 par le Niger à Niamey dans le groupe G, les triple tenants du titre n'ont pas récupéré de leur nul à domicile de la 1ère journée face à la Sierra Léone. Les Sierra Léonais ont d’ailleurs prouvé qu’ils avaient de la suite dans les idées en tenant l’Afrique du Sud en échec à Freetown (0-0).

Amine Chermiti et la Tunisie relancés dans le groupe K.
Amine Chermiti et la Tunisie relancés dans le groupe K. GettyImages

Dans ce dimanche de dupes, deux équipes sont quand même parvenues à relancer leurs actions en vue d’une participation à la phase finale : la Libye et la Tunisie. Cinq semaines après avoir tenu tête au Mozambique à Maputo, les Libyens ont empoché trois points précieux en battant la Zambie 1-0 à Tripoli, grâce à un but d’Ahmed Saad. Avec quatre points au compteur, les Verts sont idéalement placés avant leur double confrontation face aux modestes Comoriens de Manuel Amoros dans le groupe C.

Quant aux Tunisiens, ils ont fait coup double dans le groupe K, le seul à compter cinq équipes et à garantir deux places pour la CAN 2012. En s’imposant 2-1 à Lomé, grâce à de buts d’Issam Jomaa et Amine Chermiti, les Aigles de Carthage ont pratiquement écarté le Togo de la course à la qualification et se sont rapprochés des étonnants Botswanais qu’ils iront défier le 17 novembre à Gaborone.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail