Football/Mondial des Clubs

Mondial des clubs: exploit du Tout Puissant Mazembe qualifié pour la finale

Alain Kaluyitukadioko (en dessous) et ses coéquipers du Tout Puissant Mazembe entrent dans la légende du football africain.
Alain Kaluyitukadioko (en dessous) et ses coéquipers du Tout Puissant Mazembe entrent dans la légende du football africain. Reuters

Tout Puissant Mazembe est entré dans la légende du football africain en devenant le premier club du continent à se qualifier pour la finale de la Coupe du monde des clubs FIFA. Les Congolais ont battu les Brésiliens de l’Inter Porto Alegre 2-0, en demi-finale, ce 14 décembre 2010. Ils affronteront l’Inter Milan ou Seongnam Ilhwa, en finale, le 18 décembre (17 heures TU).

Publicité

Le ciel serait-il la seule limite des Corbeaux du Tout Puissant Mazembe ? Les champions d’Afrique se sont qualifiés pour la finale de la Coupe du monde des clubs FIFA 2010, un exploit sans précédent dans l’histoire du football africain.

Les Congolais, dirigés par le Sénégalais Lamine Ndiaye, ont pourtant souffert face à l’Inter Porto Alegre, en début de demi-finale, au Mohammed Bin Zayed Stadium d’Abou Dhabi.

Trente minutes difficiles pour Mazembe

Sortie aérienne de Robert Muteba Kidiaba.
Sortie aérienne de Robert Muteba Kidiaba. Reuters

La première période est en effet à l’avantage des Brésiliens. Dès la 3e minute, Matias cadre un coup de tête mais Kidiaba se saisit du ballon. Le gardien de but de Mazembe réussit ensuite un arrêt réflexe sur un plat du pied à bout portant d’Alessandro (10e). Les « Colorados » multiplient les incursions dans le camp congolais. A la 18e minute, un long coup franc au second poteau trouve la tête d’Indio mais aucun coéquipier n’exploite sa remise dans l’axe. A la 22e, sur un centre plongeant, Tinga s’élève mais son coup de tête file au-dessus.

Les protégés du président Moïse Katumbi répondent de loin avec une frappe plongeante de Kabangu qui force Renan, le portier adverse, a repoussé d’une manchette (11e). Nkulutuka, averti dès la 8e minute, insiste avec un tir dévissé (16e). Peu à peu, les joueurs du Tout Puissant prennent la mesure de l’Inter et parviennent à sortir de leur camp. Ils se procurent même la dernière occasion avant la pause d’un tir de Kaluyitukadioko dans un angle fermé (42e).

Kabangu et Kaluyitukadioko libèrent les Corbeaux

Kabangu et Kleber à la lutte pour le ballon.
Kabangu et Kleber à la lutte pour le ballon. Reuters

Le meilleur buteur de la Ligue africaine des champions 2010 poursuit ses efforts en seconde période avec un tir dévié en corner (46e). La délivrance intervient à la 53e minute avec une superbe frappe enroulée du droit signée Mulota Kabangu : l’attaquant à la chevelure peroxydée a profité d’une remise de la tête de Kaluyitukadioko pour contrôler le ballon et ajuster Renan avec une demi-volée : 1-0. Reste à tenir cet avantage.

A la 60e minute, bien qu’abandonné par sa défense, Kidiaba stoppe un missile de Sobis, puis s’interpose devant Alecsandro. Le dernier rempart des Corbeaux s’offre encore une parade face à Giuliano (69e). Les rares frayeurs sont passées. Les attaques sud-américaines sont de moins en moins tranchantes tandis que les Africains maintiennent sporadiquement la pression sur Renan : ce dernier doit ainsi claquer en corner un coup-franc cadré de Kabangu. Mais à la 85e minute, il ne peut rien sur un tir de Kaluyitukadioko. L’attaquant, servi sur un dégagement éclair de Kidiaba, loge la balle dans le soupirail droit brésilien : 2-0, score final. Le vainqueur de l'édition 2006 est devenu le premier club brésilien à s'incliner lors d'un match de Coupe du monde des clubs FIFA.

Tout Puissant Mazembe est en finale et défiera les Sud-Coréens de Seongnam Ilhwa ou les Italiens de l’Inter Milan, le 18 décembre prochain (17 heures TU). Quoiqu’il arrive, le club de RDC est entré dans la légende du football africain grâce à un match plein de sang froid et de réalisme.


TOUT PUISSANT MAZEMBE – SC INTERNACIONAL: LA FEUILLE DE MATCH

Tout Puissant Mazembe -
1. Kidiaba
2. Kimwaki
3. Kasusula (Carton jaune, 90e+3)
4. Nkulukuta (Carton jaune, 8e)
10. Singuluma
11. Kabangu (remplacé par Kanda, 85e)
13. Bedi
15. Kaluyitukadioko
20. Mihayo
24. Ekanga
27. Kasongo
Entr. : Lamine N'Diaye (SEN)
Inter Porto Alegre–
1. Renan
2. Bolivar
3. Indio (Carton jaune, 58e)
4. Nei
5. Guinazu
6. Kleber
7. Tinga (remplacé par Giuliano, 63e)
9. Alecsandro (remplacé par Damiao, 63e)
10. D’Alessandro
11. Sobis (remplacé par Oscar, 76e)
20. Matias
Entr. : Celso Roth (BRE)

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail