Accéder au contenu principal
Football/Sondage

Ballon d’Or africain: La Ligue 1 vote Samuel Eto’o

Samuel Eto'o porte haut les couleurs du Cameroun avec l'Inter Milan.
Samuel Eto'o porte haut les couleurs du Cameroun avec l'Inter Milan. Reuters
10 mn

Les joueurs africains de Ligue 1 estiment que Samuel Eto’o mérite de recevoir le Ballon d’Or africain 2010. Cent-neufinternationaux évoluant dans le championnat de France ont été sondés par rfi.fr : ils ont placé l’attaquant camerounais en tête avec 52 % des voix devant le Ghanéen Asamoah Gyan (22%) et l’Ivoirien Didier Drogba (20 %).

Publicité

Comme en 2009, les internationaux africains évoluant dans le championnat de France ont estimé que Samuel Eto’o Fils mérite le Ballon d’Or africain. Cette année, ils étaient 109 à participer au sondage organisé par rfi.fr avec le concours des services de presse des 20 clubs de Ligue 1.

Samuel Eto'o a le sourire jusqu'aux oreilles.
Samuel Eto'o a le sourire jusqu'aux oreilles.

A la question « qui mérite le plus le Ballon d’Or africain 2010 entre Didier Drogba, Samuel Eto’o et Asamoah Gyan ? », les sondés ont répondu à 52 % en faveur du Camerounais, contre 22 % pour le Ghanéen et 20 % pour l’Ivoirien. Un choix logique selon un autre Camerounais, le Marseillais Stéphane Mbia : « Samuel a fait gagner des titres à Barcelone et il en fait gagner à l’Inter Milan désormais. Il peut faire la différence à tout moment, c’est un leader. Je le connais en plus, c’est un mec bien. » Le Lillois Gervinho est moins intime avec Eto’o, mais il partage l’avis de Mbia : « Il a réussi une belle saison avec l’Inter Milan, réussissant un triplé (Championnat d’Italie, Coupe d’Italie et Ligue des champions) et a été décisif à certains moments lorsque sa sélection avait besoin de lui. Il a pourtant joué à des postes qui n’étaient pas le sien. »

Asamoah Gyan est 2e et Didier Drogba 3e

L'Ivoirien Didier Drogba.
L'Ivoirien Didier Drogba. Reuters

Souvent ailier gauche ou meneur de jeu – voire presque arrière gauche avec l’Inter… – Samuel Eto’o n’en a pas moins été décisif. Mais pas plus que Didier Drogba selon le défenseur gabonais de Lorient, Bruno Ecuele Manga : « Asamoah Gyan a connu un début de saison remarquable avec Rennes, l’année dernière. Après, il a eu pas mal de difficultés. Eto’o, lui, a tout gagné. Mais je le donnerais à Drogba parce qu’il sort de deux/trois belles saisons avec Chelsea et qu’il a fini meilleur buteur du championnat d’Angleterre. »

Il n’y a pas que les buts et les titres qui comptent, tempère toutefois Kaba Diawara. L’attaquant d’Arles-Avignon a apprécié le caractère d’Asamoah Gyan : « Drogba et Eto’o sont deux monstres sacrés du football africain. Comme ils évoluent dans des grands clubs, ils ont davantage l’occasion de se mettre en valeur. Des Ballons d’Or, ils en auront donc d’autres. Gyan, lui, a connu une année faste avec une finale de CAN et la Coupe du monde. […] Il est plus jeune et ce qui m’a plu, c’est la manière dont il a porté l’équipe du Ghana en marquant des buts très importants. » Et si l’avant-centre de Sunderland avait réussi son penalty face à l’Uruguay en quart de finale du Mondial 2010 ? « Là, je lui aurai donné deux Ballons d'Or ! » s’amuse le Guinéen.

Asamoah Gyan incarne l'efficacité du Ghana.
Asamoah Gyan incarne l'efficacité du Ghana. Reuters

Remisedu trophée le 20 décembre

Il n’y aura pourtant qu’un seul Ballon d’Or africain 2010 et il sera remis le 20 décembre prochain, au Caire, lors des CAF Awards. Un trophée qui ira donc à Didier Drogba, Samuel Eto’o ou Asamoah Gyan.

Quoique l’attaquant marocain de l’AS Nancy-Lorraine, Youssouf Hadji, l’aurait bien donné à son compatriote, Marouane Chamakh, passé de Bordeaux à Arsenal, cet été. Preuve qu’en Ligue 1 ou ailleurs, l’élection du Ballon d’Or fournit toujours matière à débat passionné.

 

ILS ONT VOTE SAMUEL ETO’O
Vincent Aboubakar (Valenciennes/Cameroun), Paul Alo’o Efoulou (Nancy/Cameroun), Onyekachi Apam (Rennes/Nigeria), Floyd Ayité (Bordeaux/Togo), Mamadou Bagayoko (Nice/Mali), Dianbobo Baldé (Valenciennes/Guinée), Fahid Ben Khalfallah (Bordeaux/Tunisie), Henri Bédimo (Lens/Cameroun), Gaëtan Bong (Valenciennes/Cameroun), Ryad Boudebouz (Sochaux/Algérie), Moïse Brou Apanga (Brest/Gabon), Abdoul Camara (Rennes/Guinée), Souleymane Camara (Montpellier/Sénégal), Kamel Chafni (Auxerre/Maroc), Aurélien Chedjou (Lille/Cameroun), Mickaël Chrétien (Nancy/Maroc), Kafoumba Coulibaly (Nice/Côte d’Ivoire), Omar Daf (Brest/Sénégal), Cheikh Diabaté (Bordeaux/Mali), Pape Diakhaté (Lyon/Sénégal), Drissa Diakité (Nice/Mali), Sigamary Diarra (Lorient/Mali), Souleymane Diawara (Marseille/Sénégal), Boukary Dramé (Sochaux/Sénégal), Oscar Ewolo (Brest/Congo), Kamel Ghilas (Arles-Avignon/Algérie), Rémi Gomis (Valenciennes/Sénégal), Jean-Jacques Gosso Gosso (Monaco/Côte d’Ivoire), Adil Hermach (Lens/Maroc), Charles Kaboré (Marseille/Burkina Faso), Ahmed Kantari (Brest/Maroc), Gervais Yao Kouassi « Gervinho » (Lille/Côte d’Ivoire), Moussa Maazou (Bordeaux/Niger), Larrys Mabiala (Nice/RDC), Jean II Makoun (Lyon/Cameroun), Georges Mandjeck (Rennes/Cameroun), Fodé Mansaré (Toulouse/Guinée), Stéphane Mbia (Marseille/Cameroun), Dieumerci Mbokani (Monaco/RDC), Yassin Mikari (Sochaux/Tunisie), Christopher Mfuyi (Valenciennes/RDC), Cédric Mongongu (Monaco/RDC), Barel Mouko (Lille/Congo), Delvin NDingua (Auxerre/Congo), Landry NGuemo (Nancy/Cameroun), Nicolas Nkoulou (Monaco/Cameroun), Dennis Oliech (Auxerre/Kenya), Jean-Joël Perrier-Doumbé (Toulouse/Cameroun), Mickael Poté (Nice/Bénin), Jamel Saihi (Montpellier/Tunisie), Mamadou Samassa (Valenciennes/Mali), Lamine Sané (Bordeaux/Sénégal), Amadou Sidibé (Auxerre/Mali), Moussa Sow (Lille/Sénégal), Alain Traoré (Auxerre/Burkina Faso), Bakaye Traoré (Nancy/Mali), Sambou Yatabaré (Caen/Mali).
ILS ONT VOTE ASAMOAH GYAN
Kanga Akalé (Lens/Côte d’Ivoire), André Ayew (Marseille/Ghana), Jordan Ayew (Marseille/Ghana), Habib Bamogo (Nice/Burkina Faso), Amara Bangoura (Valenciennes/Guinée), Chaouki Ben Saada (Nice/Tunisie), Razak Boukari (Lens/Togo), John Boye (Rennes/Ghana), Kaba Diawara (Arles-Avignon/Guinée), Eric Chelle (Lens/Mali), Emerse Faé (Nice/Côte d’Ivoire), Serge Gakpé (Monaco/Togo), Jacques Faty (Sochaux/Sénégal), Hamdi Kasraoui (Lens/Tunisie), Foued Kadir (Valenciennes/Algérie), Sidi Keita (Lens/Mali), Chris Malonga (Monaco/Congo), Kader Mangane (Rennes/Sénégal), Eric Mouloungui (Nice/Gabon), Guirane N’Daw (Saint-Etienne/Sénégal), Joël Sami (Nancy/RDC), Samba Sow (Lens/Mali), Abdou Traoré (Nice/Mali), Naby-Moussa Yattara (Arles-Avignon/Guinée).
ILS ONT VOTE DIDIER DROGBA
Anicet Andrianantenaina (Auxerre/Madagascar), Pierre-Emerick Aubameyang (Monaco/Gabon), Mustapha Bayal (Saint-Etienne/Sénégal), Younes Belhanda (Montpellier/Maroc), Benjamin Brou Angoua (Valenciennes/Côte d’Ivoire), Adama Coulibaly (Auxerre/Mali), Pape Coulibaly (Saint-Etienne/Sénégal), Bruno Ecuele Manga (Lorient/Gabon), Youssef El Arabi (Caen/Maroc), Lukman Haruna (Monaco/Nigeria), Brown Ideye (Sochaux/Nigeria), Issam Jomaa (Lens/Tunisie), Igor Lolo (Monaco/Côte d’Ivoire), Amara Kalle (Auxerre/Mali), Modibo Maïga (Sochaux/Mali), Deme N’Diaye (Arles-Avignon/Sénégal), Alaixys Romao (Lorient/Togo), Stéphane Sessegnon (PSG/Bénin), Taye Taiwo (Marseille/Nigeria), Siaka Tiéné (PSG/Côte d’Ivoire), Kandia Traoré (Caen/Côte d’Ivoire), Alaeddine Yahia (Lens/Tunisie)
NE SE PRONONCENT PAS
Youssouf Hadji (Nancy/Maroc) pour Marouane Chamakh, Boubacar Sanogo (Saint-Etienne/Côte d’Ivoire), Richard Soumah (Brest/Guinée), Larsen Touré (Brest/Guinée), Djimi Traoré (Monaco/Mali), Sammy Traoré (PSG/Mali).

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.