Accéder au contenu principal
Football/Match amical

Affaire Cameroun/Algérie: le capitaine Eto’o suspendu 15 matches

Samuel Eto'o suspendu 15 matches par sa Fédération.
Samuel Eto'o suspendu 15 matches par sa Fédération. Reuters
Texte par : Genc Burimi
3 mn

L’affaire du match amical annulé entre l’Algérie et le Cameroun le 15 novembre dernier, à cause du refus de certains joueurs camerounais qui réclamaient une prime, vient de faire une victime de taille. C’est le capitaine du Cameroun, Samuel Eto’o qui est suspendu 15 matches par la fédération camerounaise de football (FECAFOOT).

Publicité

La décision de la FECAFOOT est d’autant plus courageuse, qu’elle risque d’être lourde de conséquences pour le football camerounais au niveau international. La suspension de 15 matches du capitaine des Lions Indomptables, Samuel Eto'o, privera ceux-ci de leur star aussi bien pour la Coupe d'Afrique des nations 2013 que pour le Mondial-2014. Le Cameroun, déjà non qualifié pour la CAN 2012, n’avait peut-être pas besoin d’une autopunition aussi radicale. Mais les autorités du football national ont voulu marquer le coup après le scandale du match amical non joué face aux Fennecs qui les ont attendus en vain à Alger le 15 novembre dernier. La punition de Samuel Eto’o considéré comme le meneur de la grève de ses co-équipiers, pour une prime qui ne dépassait pas les 800 euros par joueur, prend ainsi une valeur d’exemple.

Une décision saluée par le sélectionneur de l’Algérie

Avec cette sanction très sévère vis-à-vis de son meilleur footballeur, la FECAFOOT espère laver l’honneur du football camerounais. Mission apparemment accomplie, au regard des premières réactions qui arrivent de l’Algérie.
"Je suis satisfait par la décision de la Fédération du Cameroun"
a déclaré, Vahid Halilhodzic, sélectionneur de l'équipe algérienne de football. Lui, qui n’a pas du tout digéré l’affront subi, et continue à rappeler que "ce qui s'était passé est vraiment scandaleux de la part d'une grande nation de football en Afrique". D’ailleurs, l’Algérie qui a porté l’affaire devant la FIFA, réclame un million de dollars au Cameroun, comme préjudice qu’elle a subi en préparant la rencontre. 70 mille billets avaient été vendus par le stade du 5 juillet d’Alger. Mais le "coach Vahid" ne veut penser qu’au préjudice sportif: "je regrette toujours l'annulation de cette rencontre qui aurait pu nous servir", fait encore valoir le sélectionneur des Fennecs, Vahid Halilhodzic.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.