Football / Sénégal

Alain Giresse arrive au Sénégal

Alain Giresse, ancien sélectionneur du Gabon et du Mali.
Alain Giresse, ancien sélectionneur du Gabon et du Mali. RFI/Christophe Carmarans
Texte par : Thomas Pitrel
3 mn

L’entraîneur français Alain Giresse a été désigné ce mercredi 9 janvier 2013 comme le nouveau sélectionneur du Sénégal lors d’un point presse du président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor. L’ancien coach du Gabon et du Mali devait arriver ce mercredi soir au Sénégal, même si la FSF a d’ores et déjà affirmé qu’un accord avait été trouvé entre les deux parties pour un contrat de deux ans.

Publicité

Et le gagnant est, donc, Alain Giresse. Le Sénégal se cherchait un sélectionneur depuis le limogeage, après la non-qualification pour la CAN 2013 à la mi-octobre dernier, de l’ancien titulaire du poste, le Sénégalais Joseph Koto. Entre la mi-octobre et ce début d’année, cinq candidats se sont fait connaître. Alain Giresse a donc devancé le Sénégalais Aliou Cissé ainsi que l’Allemand Volker Finke, alors que les noms de Jacques Santini et Sven-Göran Eriksson avaient également été évoqués.

Le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, l’a confirmé lors d’une conférence de presse à Dakar ce mercredi 9 janvier 2013, précisant que l’accord trouvé portait sur un contrat de deux ans. Joint par la rédaction de Radio Foot Internationale quelques minutes avant cette annonce, Alain Giresse n’avait pas souhaité nous confirmer cet accord, alors qu’il s’apprêtait à prendre un avion. Le technicien français devait en effet arriver ce mercredi soir à Dakar pour « affiner les discussions avec la Fédération de football » et choisir son futur adjoint (qui devrait être un Sénégalais), selon l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Le précédent Pierre Lechantre

Tout porte donc à croire que la signature définitive du contrat entre Giresse et la FSF se fera lors de ce séjour-ci, alors que l’entraîneur s’était déjà rendu au Sénégal fin décembre, après avoir été approché pour le même poste en Libye un peu plus tôt dans le mois. A moins que l’ancienne gloire de l’équipe de France ne change d’avis, comme l’avait fait Pierre Lechantre il y a un peu moins d’un an. Annoncé comme le nouveau sélectionneur des Lions de la Teranga dans un communiqué du président de la FSF fin avril 2012, celui qui devait être le successeur d’Amara Traoré avait finalement rebroussé chemin une dizaine de jours plus tard, lorsque la fédération avait refusé de lui accorder six mois d’avance sur son salaire.

Mais rien ne dit que les choses se dérouleront de la même façon cette fois-ci. « Il a une expérience avérée du haut niveau africain […] et il avait exprimé toute son envie de diriger l’équipe sénégalaise pour atteindre de grands objectifs », a déclaré Augustin Senghor pour justifier son choix. Les grands objectifs évoqués devraient être les qualifications successives pour la Coupe du monde 2014 ainsi que pour la Coupe d’Afrique des nations 2015. Passé tout près de la qualification pour les quarts de finale de la CAN 2010 avec le Gabon, puis troisième de l’édition suivante avec les Aigles du Mali, Alain Giresse aura forcément à cœur de franchir un nouveau palier avec sa troisième sélection africaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail