CAN 2013

Afrique du Sud : la presse dépitée mais fière

La dernière page du Sunday Tribune sud-africain.
La dernière page du Sunday Tribune sud-africain. RFI / David Kalfa
2 mn

La presse sud-africaine est partagée entre déception et fierté au lendemain de l’élimination de l’équipe nationale de football en quarts de finale de la CAN 2013, face au Mali (1-1 ap. prol., 3-4 aux tirs au but).

Publicité

 

De notre envoyé spécial à Durban

« Le rêve des Bafana est fini ! » La dernière page du Sunday Tribune est consacrée à l’élimination de l’équipe d’Afrique du Sud de la CAN 2013 de « la manière la plus horrible qui soit », aux tirs au but. L’auteur, Jonty Mark, estime que les « hommes de Gordon Igesund (le sélectionneur) peuvent toutefois garder la tête haute, car ils se sont battus jusqu’à la mort pour une place en demi-finale, et ont livré une belle démonstration de courage sur l’ensemble de la compétition ».

Dans un autre article du Sunday Times, Lungani Zama affirme que « les vraies stars de la partie étaient venues par milliers, déterminées à porter les Bafana Bafana vers les demi-finales. Le stade était une mer de jaune (la couleur du maillot des Bafana Bafana, Ndlr), avec des Sud-Africains pesant de tout leurs poids derrière Gordon Igesund et son équipe ».

« Le pays est doté de grands talents »

Pour le quotidien anglophone City Press, « Igesund a été digne dans la défaite », rapportant les propos positifs du coach envers ses joueurs et le Mali lors de la conférence de presse d’après-match. Le tabloïd The Citizen estime, lui, que « le cœur des Sud-Africains est brisé ».

Sipho Kekana, sur le site de la Sabc, la société de radiotélévision sud-africaine, termine sur une note plus positive : « Ces joueurs, contrairement aux pronostics défavorables, ont prouvé que le pays est dote de grands talents et que ce talent, si on l’exploite bien, peut s’attaquer au monde », donc à la Coupe du monde 2014 au Brésil.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail