Europe

Ces Africains proches du titre de champion

Les Ivoiriens Didier Drogba et Emmanuel Eboué.
Les Ivoiriens Didier Drogba et Emmanuel Eboué. REUTERS/Osman Orsal

Plusieurs joueurs africains vont s’approcher en mai d'un titre national de champion avec leur club en Europe. Voici un point sur les principaux joueurs concernés dans les douze meilleurs championnats du vieux continent.

Publicité
Cliquez sur un championnat pour voir le détail

BELGIQUE
GRÈCE
ITALIE
PAYS-BAS                                  
PORTUGAL
RUSSIE
TURQUIE
Autres championnats (voir l'encadré)

BELGIQUE (voir le classement)

A quatre journées de la fin des play-offs I, le Zulte Waregem du Sénégalais Mbaye Leye (15 buts en 31 matches) et du milieu de terrain guinéen Ibrahima Conté peut rêver de son premier titre de champion de Pro Ligue. Zulte devra toutefois résister à Anderlecht (1 point de retard), au Standard de Liège (2 pts), au Club Bruges (3 pts) et au Racing Genk (4 pts).

Anderlecht, le tenant du titre, vit dans un climat de tension depuis la défaite 2-1 face au Club Bruges où évoluent le milieu ghanéen Enoch Adu et l’attaquant rwando-congolo-burundais  Mohamed Tchité. Le Congolais Dieumerci Mbokani a été la cible des supporters des Mauves parce qu’il a manqué un penalty lors de ce match.

Mbokani, les attaquants Gohi Bi Cyriac (Côte d’Ivoire) et Frank Acheampong (Ghana), le milieu de terrain Mehdi Tarfi (Belgique/Maroc), les défenseurs sénégalais Cheikhou Kouyaté et Abdoulaye Seck, les Congolais Jordan Lukaku et Chancel Mbemba, devront réagir lors du choc face au Standard de Liège prévu le 5 mai.

Côté Standard, la paire d’attaquants Imoh Ezekiel (Nigeria) – Michy Batshuayi (Belgique/RDC), les milieux offensifs Paul-José Mpoku Ebunge (Belgique/RDC) et Frédéric Bulot (France/Gabon) seront des atouts précieux, tandis que les jeunes Zié Diabaté (Côte d’Ivoire), Ibrahima Cissé (Belgique/Guinée), Daniel Opare (Ghana) et Merveille Goblet (Belgique/RDC) devraient assister à la fin de saison depuis le banc.

GRÈCE (voir le classement)

En Allemagne, le Bayern Munich a déjà le titre en poche après une saison exceptionnelle. Le club bavarois ne compte aucun joueur africain dans son effectif pro. Même constat en Angleterre où Manchester United, comme le Bayern Munich, a rarement eu des joueurs africains dans son effectif. En Ukraine, le Shakthar Donetsk poursuit sa domination mais c’est grâce à son contingent brésilien. En Espagne, le Barça est de nouveau champion pour la 4e fois sur les cinq dernières années, et remporte la 22e Liga de son histoire. Le Camerounais Alexandre Song, très rarement utilisé pour sa première saison au club, aura très peu participé au sacre catalan. En France, c’est encore pire avec le PSG, champion pour la troisième fois de son histoire depuis le 20 mai, qui n’a quasiment pas fait jouer le Malien Mohamed Sissoko (parti en prêt à la Fiorentina). L’Ivoirien Siaka Tiéné a participé au dernier match du PSG au Parc des Princes (le premier pour lui cette saison), remporté 3-0 face à Brest.

Olympiakos Le Pirée a remporté le 40e titre de son histoire et le doit beaucoup aux 20 buts de l’Algérien Rafik Djebbour, meilleur buteur et meilleur joueur du championnat de Grèce. Les autres Africains sacrés sont le meneur de jeu algérien Djamel Abdoun et le défenseur latéral malien Drissa Diakité.

ITALIE (voir le classement)

Il ne manque plus qu’un petit point à la Juventus Turin pour empocher un 29e scudetto. Le Ghanéen Kwadwo Asamoah aura été un acteur majeur de ce nouveau titre avec 26 matches disputés et 2 buts marqués dans une position de latéral gauche très offensif.

PAYS-BAS (voir le classement)

A deux journées de la fin, l’Ajax d’Amsterdam du Sud-Africain Thulani Serero, du Néerlando-Marocain Danny Hoesen et du Néerlando-Congolais Jody Lukoki est proche d’une 32e couronne.

Le PSV Eindhoven du Néerlando-Marocain Zakaria Bakkali et du Néerlando-Ghanéen Memphis Depay conserve un mince espoir de rattraper l’Ajax.

Pareil pour le Feyenoord Rotterdam du Néerlando-Marocain Anass Achahbar, du Néerlando-Angolais Tonny Trindade de Vilhena, du Néerlando-Congolais Terence Kongolo, du Sud-Africain Kamohelo Mokotjo et de l’Ivoirien Sékou Cissé. PSV et Feyenoord sont à 4 points de l'Ajax.

PORTUGAL (voir le classement)

A trois journées de la fin, le Benfica Lisbonne, qui ne compte aucun Africain dans ses rangs pros, semble bien parti pour détrôner le FC Porto, relégué à 4 points. L’Angolais Kadu, le Sénégalais Abdoulaye Ba, le Franco-Congolais Eliaquim Mangala et le Ghanéen Christian Atsu devront donc sans doute attendre la saison prochaine pour goûter à un nouveau titre. A moins que le FC Porto ne renverse en partie la vapeur le 12 mai prochain face à Benfica, lors du super clasico portugais.

RUSSIE (voir le classement)

Il reste quatre journées à disputer et 3 points séparent le Cska Moscou du Zénith Saint-Pétersbourg, le tenant du titre. Si le Cska va au bout, il le devra en grande partie au milieu nigérian Ahmed Musa (10 buts en 24 matches) et beaucoup moins à l’Ivoirien Seydou Doumbia, malchanceux cette saison car  longuement blessé à un disque lombaire.

TURQUIE (voir le classement)

L’Ivoirien Didier Drogba n’aura pas fait le voyage pour rien depuis la Chine. Trois mois seulement après son arrivée en Turquie, Drogba et ses compères Emmanuel Eboué (Côte d’Ivoire), Dany Nounkeu (Cameroun) et Nordin Amrabat (Maroc) s’apprêtent à être champions avec Galatasaray. Sauf miracle, Fenerbahçe, deuxième de Süper Lig, ne parviendra pas à faire son retard de 7 points en 3 matches. Au grand dam du Nigérian Joseph Yobo, du Camerounais Achille Webo et du Sénégalais Moussa Sow.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail