Football / Algérie

Lourdes sanctions à l'encontre du Mouloudia Club d'Alger

Le gardien du Mouloudia, Faouzi Chaouchi, a été lourdement sanctionné.
Le gardien du Mouloudia, Faouzi Chaouchi, a été lourdement sanctionné. Reuters

La Commission de discipline de la Ligue de football professionnel algérienne(LFP) a rendu son verdict dans la fameuse affaire du Mouloudia d’Alger. Les joueurs et dirigeants avaient refusé de prendre part à la cérémonie protocolaire de remise des médailles, à la suite de la finale de la Coupe d’Algérie contre l’USM Alger qui avait eu lieu le 1er mai dernier.

Publicité

La Ligue algérienne de football a rendu ses sanctions après le boycott de la cérémonie protocolaire de la Coupe d'Algérie par le MC Alger, après sa finale perdue de la coupe d’Algérie face à l’USM Alger (1-0), le 1er mai dernier au stade du 5-juillet à Alger.

Des sanctions sévères

Et le moins que l’on puisse dire, c'est que les sanctions infligées sont très sévères. Pour commencer, le dirigeant Omar Ghrib est radié à vie. Quant à l'entraîneur Djamel Menad, il est suspendu un an alors que le gardien Faouzi Chaouchi prend deux ans fermes. Le capitaine de l'équipe, Reda Babouche, a été sanctionné d’« un an de suspension ferme pour outrage envers officiels, contestation de décision et manquement à ses responsabilités de capitaine d’équipe, à compter du 08 mai 2013 ».

Le MC Alger sera aussi privé de l’indemnité octroyée par la FAF aux finalistes de la Coupe d’Algérie. Pour mémoire, le MC Alger s’était senti floué par l’arbitrage et avait décidé de ne pas se rendre à la remise des prix. Un affront de taille pour les dirigeants du football algérien qui ont donc eu la main lourde une semaine plus tard. Il faut noter qu'aucune sanction n'a été directement infligée au club.

Le bureau fédéral avait déploré le comportement inexpliqué des dirigeants et des joueurs du MC Alger qui avaient eu un comportement inédit dans les annales du football et qui avaient manqué aux règles élémentaires de l’éthique et du fair-play, pouvait-on lire sur le site internet de la fédération.

Selon une source proche du club, les contrats des joueurs Réda Babouche, Faouzi Chaouchi et l’entraîneur Djamel Menad auraient été résiliés par le conseil d’administration du MC Alger, quelques heures après les sanctions prononcées par la Commission de discipline.

« Je pense que nous avons appliqué la réglementation en vigueur »

« Les décisions ont été prises en toute âme et conscience. Je pense que nous avons appliqué la réglementation en vigueur, au vu de la gravité des actes survenus lors d’un grand rendez-vous comme la finale de la coupe d’Algérie. Ce qui s’est passé est vraiment regrettable. Nous avons auditionné les parties concernées, avant que la commission de discipline ne délibère en prononçant les sanctions qui s’imposent », a déclaré Hamid Haddadj, le président de la commission de discipline, à l'agence de presse algérienne.

Il a aussi indiqué : « Il n’existe aucun règlement qui prévoit ce cas de figure, c’est un cas inédit et inimaginable. Au niveau de la commission, nous nous sommes inspirés des règlements de la FAF et de la FIFA pour prendre ces sanctions, car on ne pouvait quand même pas laisser passer ce genre de comportements sans sévir… Les personnes condamnées pourront faire appel de leur sanction dans un délai de 48 heures. »

Fin de carrière pour Réda Babouche ?

A 33 ans, Réda Babouche, l’international algérien qui compte deux sélections avec les Fennecs pourrait bien voir sa fin de carrière arriver. « Nous n'avons fait qu'appliquer les directives de nos responsables. Même le ministre de la Jeunesse et des sports, M. Mohamed Tahmi, n'a pas réussi à ramener à la raison les dirigeants et les joueurs. Mais je réaffirme que la décision de boycotter la cérémonie n'a pas été prise par les joueurs », avait-il expliqué. Le joueur a remporté deux coupes d'Algérie sous les couleurs du MCA (2006 et 2007).

« On ne s'attendait pas à ce que les choses prennent une telle ampleur. Vous savez très bien que nous ne sommes que des employés au sein d'une entreprise et nous ne pouvons pas prendre des décisions de ce genre », avait affirmé Faouzi Chaouchi il y a quelques jours. L’ancien joueur de la Jeunesse sportive de Kabylie doit désormais s’en mordre les doigts.

Sur le site internet du club, on annonce que les supporteurs, solidaires notamment de Faouzi Chaouchi et Djamel Menad, ont décidé d'organiser un sit-in devant le siège de la Fédération (jeudi 9 mai) afin de faire connaitre leur mécontentement. Cette affaire n’est vraisemblablement pas terminée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail