Football/Gabon

Le Trophée des champions, une réussite avant l’heure pour le Gabon

Des supporters gabonais du PSG.
Des supporters gabonais du PSG. AFP PHOTO / FRANCK FIFE
4 mn

Alors que le match qui oppose le Paris Saint-Germain et Bordeaux dans le cadre du Trophée des champions n’a pas encore livré son verdict, on peut dire que cette manifestation est déjà une réussite. Depuis jeudi, la ville est à l’heure du football et de cet événement. Décidément, le Gabon aime le football.

Publicité

De notre envoyé spécial à Libreville,

Une vague de joie défile vers le Stade de l'Amitié de Libreville. Un an et demi après la CAN 2012, la capitale politique et administrative du Gabon organise le Trophée des champions. Ce match qui oppose le champion de France au vainqueur de la Coupe de France est délocalisé pour la cinquième année consécutive. Et Libreville a mis les petits plats dans les grands. Depuis ce 1er août, les joueurs du Paris Saint-Germain et de Bordeaux ont pu apprécier l’accueil chaleureux du public et de la nation gabonaise. Depuis l’arrivée des deux clubs, toute la ville est aux couleurs de la Ligue 1. Le stade de l’Amitié qui avait été construit pour la CAN 2012 sera ce soir complet.

C’est en novembre 2012 qu’une délégation de la Ligue de football professionnel (LFP) avait fait le voyage alors que le Gabon rencontrait en match amical le Portugal. La LFP voulait être certaine que ce match pourrait se dérouler dans des conditions optimales. Et même si le match n’a pas encore commencé, elle ne doit pas être déçue. Le Gabon est une terre de football et la LFP en a conscience. Lors de sa dernière visite, la Ligue avait estimé « qu’il n’y avait aucune raison que les deux équipes ne viennent pas avec leurs meilleurs joueurs ».

« Depuis mon arrivée, j’ai vécu de très grands moments d’émotions »

Depuis jeudi, le président de la LFP, Frédéric Thiriez, ne cesse de faire l’éloge de ce pays et de l’organisation. « Depuis mon arrivée, j’ai vécu de très grands moments d’émotions. Je suis profondément ému. Etre président d’une Ligue, ce n’est pas toujours facile. Mais ce que j’ai vécu ici, je ne l’oublierai jamais », avait-il indiqué. Hier, les joueurs parisiens qui ont visité un orphelinat ont fait rêver les enfants. Mamadou Sakho ou encore Blaise Matuidi ont dit leur joie d’être présent. « Pour le PSG et pour nous, c’est positif. Voir ces enfants heureux en notre compagnie, je trouve cela fabuleux », a commenté Sakho.

A quatre heures du coup d’envoi, le public avait déjà pris la direction de l’enceinte pour voir essentiellement la star parisienne Zlatan Ibrahimovic. L’international suédois est sans doute l’attraction principale de cette affiche. Déjà à l’aéroport, le fan club local du Paris Saint-Germain avait fait le pied de grue pour l’apercevoir. Sans oublier le Bordelais André Biyogo Poko qui a aussi reçu un accueil plus que chaleureux. Le jeune homme aura certainement ce soir la boule au ventre en foulant la pelouse du Stade de l'Amitié.

Dans les rues de Libreville, les supporters marseillais sont aussi en nombre. La Ligue 1 est ici très populaire. Alors même si le PSG a fait le déplacement avec ses stars, auront-ils envie de les soutenir ? Bordeaux qui apparaît comme l’outsider de la soirée pourrait bien bénéficier de la ferveur du public gabonais avec André Biyogo Poko en guest-star.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail