Football / Cameroun

Menace de boycott sur la Coupe du Cameroun

Texte par : Etienne Arthur Deffo
3 mn

Les clubs de l'élite du Cameroun menacent de ne pas prendre part aux 32e de finale de la Coupe du Cameroun de football. Ils exigent le paiement par le comité de normalisation de la Fécafoot des primes dues aux finalistes 2013, le Canon de Yaoundé et Young Sports Academy, soit 15 millions de francs CFA Ils veulent également bénéficier des retombées financières de la Coupe du monde au Brésil.

Publicité

Programmés deux fois, les 32e de finale de la Coupe du Cameroun de football ont été reportés deux fois. Les clubs de l’élite suspendent leur participation à cette compétition pour des raisons que donne le président de l’Association des clubs de l’élite du Cameroun (Asec), Emile Onambele Zibi : « On n’entend pas jouer à crédit. Ceux qui ont joué il y a deux ans n’ont jamais été dédommagés. Vous ne pouvez pas prendre un club ici, aller jouer à N’Gaoundéré sans savoir ce qu’il va se passer. Même les finalistes n’ont pas perçu un seul franc. Quand on joue une finale, il y a des enveloppes qu’on donne. Est-ce que ces enveloppes ont été données ? La fédération est mieux placée pour le savoir… »

Pas de menace sur le championnat

Et Emile Onambele Zibi de conclure : « Nous disons que nous allons reprendre le championnat sans condition, mais que nous ne participons pas à la Coupe du Cameroun. »

Pour la Coupe du Cameroun 2014, l’Asec ne veut plus laisser la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) décider seule du montant alloué aux finalistes. Elle exige une concertation bipartite sur la question.

Pour ce qui est du championnat professionnel : pas de problème pour sa reprise. Mais l’Asec veut percevoir 30% des retombées du Mondial brésilien.

Une réunion tripartite Asec-Fécafoot-Ligue de football professionnel a eu lieu mardi 15 juillet, à Tsinga, pour désamorcer la crise. Selon Franck Happi, vice-président de la ligue, les trois parties « sont parvenues à un accord de principe qui prévoit la prise en charge par la Fécafoot des frais relatifs à la Coupe du Cameroun pour l’année dernière et les trois saisons à veni, et le versement par la Fécafoot aux clubs d’un certain pourcentage des retombées de la Coupe du Monde 2014. » Des mesures qui doivent encore être entérinées par le comité de normalisation lors de sa réunion prévue la semaine prochaine.

En attendant, les rencontres des 32e de finale de la Coupe du Cameroun initialement prévues le week-end prochain sont décalées d’une semaine.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail