Football / CAN 2015

CAN 2015 : l’Algérie sur sa lancée

Hilal Soudani. (Archive)
Hilal Soudani. (Archive) AFP PHOTO/FAROUK BATICHE

L’Algérie affrontait l’Éthiopie ce samedi 6 septembre à Addis-Abeba pour le compte de la première journée des éliminatoires de la CAN 2015. Pour leur première sortie après leur huitième de finale historique face à l’Allemagne lors du Mondial 2014 au Brésil, les Fennecs l’ont emporté 2 à 1 grâce à Hilal Soudani et Yacine Brahimi.

Publicité

Les Fennecs ont surfé sur la vague brésilienne. Mais la tâche ne fut pas aussi facile. En effet, sous le regard du nouveau sélectionneur des Verts, Christian Gourcuff, et sur une pelouse détrempée, l’Éthiopie a bousculé les Algériens en première période, et notamment lors des quinze premières minutes. Le portier algérien Raïs M'Bolhi, qui évolue désormais aux États-Unis (Philadelphia Union), très en vue lors du Mondial au Brésil, a eu pas mal de travail tout au long de la partie.

Hilal Soudani et Yacine Brahimi dans le coup

Il faut attendre la 17e pour voir Hilal Soudani tenter un tir après une passe de Yacine Brahimi. Ensuite, c’est encore Brahimi qui sonne la révolte en tentant une frappe puissante à l’entrée de la surface. L’ouverture du score qui intervient à la 34e grâce à Soudani permet aux Fennecs de respirer un peu. Juste avant la pause, l’Éthiopie a la possibilité de revenir au score avec un coup franc après une faute d’Essaïd Belkalem (42e).

En seconde période, les Fennecs prennent le dessus. Mais Soudani rate une énorme occasion (52e), tout comme Riyad Mahrez. Seul du côté gauche, l’attaquant manque le cadre face au gardien éthiopien (79e). C’est finalement Yacine Brahimi qui permet à l'Algérie de prendre le large après une passe côté gauche de Riyad Mahrez. Le joueur du FC Porto glisse le ballon dans le petit filet. L’Éthiopie réduit le score sur un penalty de Saladin dans le temps additionnel, après une faute de Djamel Mesbah sur un attaquant éthiopien dans la surface (90+5).

Avec le Nigeria, l'Algérie a été le meilleur représentant africain au Brésil. Et Christian Gourcuff a réussi ses débuts à la tête des Fennecs, lui qui a la lourde tâche de succéder à Vahid Halilhodzic, idole qui a conduit la sélection à d'historiques huitièmes de finale au dernier Mondial. Les Fennecs retrouveront le Mali pour leur prochain match, un adversaire bien connu puisqu'il était dans le groupe des Verts lors des éliminatoires du Mondial 2014.

La réaction de Christian Gourcuff, le nouveau coach des Fennecs :

« On a réussi a faire très mal à cette équipe, on a pris les trois points, c’est bien pour la confiance, ça permet d’en emmagasiner encore pour la suite. Ce n’est qu’un match mais c’est une bonne chose, commencer par une victoire c’est très bien. Pour les prochains matchs, les conditions seront difficiles mais on aura sans doute l’occasion de pratiquer un football de meilleur qualité. J’espère qu’on continuera à donner du plaisir aux spectateurs. Aujourd’hui, ça l’a été par intermittence mais je pense qu’on a la possibilité de faire beaucoup mieux. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail