Football

Claude Le Roy: «Nous avons fait preuve d’une formidable solidarité»

Le Français Claude Le Roy, selectionneur du Congo-Brazzaville.
Le Français Claude Le Roy, selectionneur du Congo-Brazzaville. AFP PHOTO/ISSOUF SANOGO

Quelques heures après la victoire historique des Diables Rouges face aux Super Eagles de Stephen Keshi, Claude Le Roy a été joint par téléphone. Le sélectionneur du Congo-Brazzaville n’a pas caché sa joie après ce très bon résultat samedi soir à Calabar au Nigeria (3-2). Mais il sait aussi que le plus dur reste à faire.

Publicité

RFI : Comment qualifier cette victoire contre le Nigeria ?

Claude Le Roy : C’est un résultat incroyable. Mes joueurs ont fait un super match avec trois buts. Surtout que les Super Eagles avaient ouvert le score. Ce qui prouve la qualité mentale de notre équipe. À la fin du match, j’ai ressenti une très grande émotion.

En fin de partie, le Nigeria est revenu à 3-2 et a énormément pressé dans les dernières minutes. Quel a été votre sentiment ?

Je crois que nous aurions été très malheureux si le Nigeria avait égalisé. Les joueurs avaient fait tellement d’efforts qu’ils méritaient de revenir avec ces trois points. On a eu un peu peur.

Comment qualifier la prestation de Bifuma Thievy, l’homme du match pour les Diables Rouges ?

C'est vrai, il marque deux buts et une passe décisive ! C’est un gars qui a des qualités extraordinaires et il faut qu’il comprenne qu’il doit désormais faire beaucoup plus d’effort. Il a un peu de mal à se faire mal et je lui dis tous les jours qu’avec son talent, il peut se relancer dans une carrière exceptionnelle. Maintenant, tout dépend de lui.

Vous allez recevoir mercredi prochain le Soudan pour le deuxième match de ces éliminatoires. Comment gérer cette première victoire et cette prochaine rencontre ?

J’ai dit à mes joueurs que nous étions arrivés là, car nous avions fait preuve d’une formidable solidarité et de beaucoup d’humilité. Et si nous oublions ces deux vertus essentielles dans la vie d’une équipe de foot, on va vite s’en mordre les doigts. On va se remettre au travail très rapidement en s’impliquant au maximum avec intelligence et simplicité.

Propos recueillis par Philippe Zigraff

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail