Accéder au contenu principal
Football

Afrique du Sud, Ghana, et Sénégal: un menu corsé pour les Fennecs

Les Fennecs avant le match face à la Belgique au Brésil, le 17 juin 2014.
Les Fennecs avant le match face à la Belgique au Brésil, le 17 juin 2014. REUTERS/Denis Balibouse
4 mn

L'équipe algérienne de football, versée dans le groupe C, aura fort à faire pour accéder aux quarts de finale de la CAN-2015. Il lui faudra faire un parcours parfait au premier tour face à l’Afrique du Sud au Ghana et au Sénégal.

Publicité

Au lendemain du tirage au sort de la CAN 2015 en Guinée équatoriale, les hommes de Christian Gourcuff vont peut-être se faire des nœuds au cerveau. Et il y a de quoi…Les Verts vont devoir affronter trois bonnes équipes du continent africain : Afrique du Sud, Ghana et Sénégal.

Oublier le Brésil !

Le nouveau sélectionneur de l'équipe algérienne de football, Christian Gourcuff, estime que l'Algérie « fait partie d'un groupe difficile et très dense ». « Je pense qu'il n'y avait pas de groupe plus relevé, c'est effectivement un tirage difficile avec un groupe très dense et homogène, où toutes les équipes ont leur chance. On savait que si on veut faire quelque chose, il faudrait éliminer de bonnes équipes », estime l’ancien coach de Lorient. Sortis de la Coupe du monde au Brésil la tête haute, après un huitième de finale historique face à l’Allemagne, on en viendrait presque à leur conseiller d’oublier cette performance.

D’ailleurs, Christian Gourcuff ne s’y trompe pas. « Le Ghana n'a pas réussi sa Coupe du monde, mais reste une équipe solide qui recèle de bons éléments. Le Ghana est l'un des favoris de la compétition. » Une opinion partagée par Mustapha Maza, ancien joueur des Verts. « L'équipe algérienne n'a pas été gâtée par le tirage au sort, en tombant sur trois adversaires de calibre. Mais le Ghana reste le favori de ce groupe. Le premier match sera très important pour les Verts ». Dans un entretien accordé à France Football bien avant le tirage au sort, Sofiane Feghouli, ancin joueur de l'équipe nationale, ne chachait d'ailleurs pas son pessimisme « Je ne nous considère pas comme les favoris de cette CAN, affirmait-il.On ira évidemment avec la volonté de gagner ce trophée, mais il y a des équipes plus expérimentées et qui ont la capacité de mieux réussir que nous dans ce contexte ». Le milieu de terrain de Valence (Espagne) qui a brillé au Brésil n'a pas oublié le mauvais parcours lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud.

Remmettre le couvert après une belle qualification

En Coupe d’Afrique des nations, les Fennecs ont déjà eu l’occasion de croiser le fer avec ces trois équipes. Au total, six rencontres ont été disputées par l'Algérie devant respectivement le Ghana (3), l'Afrique du sud (2) et le Sénégal (1). Contre les Ghanéens, l’Algérie avait obtenu une victoire, un nul et une défaite. Les deux matchs contre l'Afrique du Sud s'étaient soldés par un nul et une défaite. Face au Sénégal, l'Algérie s'était imposée lors de l'édition de 1990 à Alger, par 2 à 1 en demi-finale.

En l'absence du tenant du titre nigérian, incapable de se qualifier, et de l'Égypte, septuple champion d'Afrique, l'Algérie était annoncée comme la menace principale. Mais après ce tirage au sort, les choses deviennent moins évidentes. Alors que l’Algérie a obtenu sa qualification avec facilité en enchaînant cinq victoires d’affilée, aujourd’hui, il semble que les Fennecs soient contraints à remettre les cartes sur table.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.