Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Affaire Ebossé: le médecin légiste dément la version camerounaise

Les circonstances du décès du footballeur camerounais, Albert Ebossé, intervenu le 23 août dernier en marge d’un match du championnat entre la JS Kabylie et l’USM Alger ne cessent de faire débat. Alors qu’une première autopsie menée en Algérie avait évoqué un décès causé par le lancement d’un morceau d’ardoise depuis les tribunes sur la tête du joueur, une contre-autopsie, menée à Douala, concluait à un passage à tabac d’Albert Ebossé. Un avis démenti par le médecin légiste, le professeur algérien Brahim Boulassel. Ce dernier, chef de service du CHU de Tizi Ouzou se montre affirmatif, selon des propos tenus auprès d’un journal algérien : « L’expertise effectuée par les médecins camerounais ne reflète pas la réalité des choses, les constatations décrites ne sont pas objectives et ne répondent pas aux normes internationales de pratique en matière d’autopsie médico-légale, ni aux exigences attendues par le parquet requérant pour l’éclairer et surtout en matière de mort subite, suspecte ou violente… »

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.