Accéder au contenu principal
Football / CAN 2015

CAN-2015 / Ibenge (RDC): «Nous sommes outsiders»

Le Congolais Dieumerci Mbokani sera un des atouts de la RDC entraînée par Florent Ibenge.
Le Congolais Dieumerci Mbokani sera un des atouts de la RDC entraînée par Florent Ibenge. REUTERS/Siphiwe Sibeko
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A trois jours du début de la CAN, Florent Ibenge est conscient que son équipe ne part pas avec les faveurs des pronostics dans un groupe B qui compte le Cap-Vert, la Tunisie et la Zambie. Toutefois, le sélectionneur de la RDC estime que son équipe est fin prête et que son état d’esprit est bon.

Publicité

RFI: Comment vous situez-vous dans le groupe B ?
Florent Ibenge: Les favoris, ce sont le Cap-Vert, la Tunisie et la Zambie. Nous sommes outsiders, mais nous ne venons pas en victimes expiatoires. On va jouer notre chance à fond, mais les favoris sont là.

Comment se passe votre préparation ?
La préparation se passe sans accroc. Nous venons de terminer notre stage au Cameroun et nous partons demain matin pour la Guinée Equatoriale. On ne déplore ni blessés ni malade, tout va bien.

Le match de préparation disputé à Yaoundé face au Cameroun (1-1) vous a-t-il rassuré ?
C’est intéressant au niveau mental, parce qu’on n’a pas lâché, on y a toujours cru jusqu’au bout. C’est cet état d’esprit que j’aimerais qu’on puisse montrer à Malabo tout au long de la compétition, celui d’une équipe volontaire qui n’abdique pas.

La polémique autour de l’absence de Trésor Mputu dans votre liste des 23 vous a-t-elle perturbé ?
Trésor Mputu était un grand joueur chez nous et j’espère qu’il le sera encore. On ne peut pas oublier ce qu’il a fait pour le pays. Mais à mon avis, il n’était pas prêt or cette compétition demande d’être prêt physiquement. C’est la raison pour laquelle je ne l’ai pas sélectionné, en mon âme et conscience. Quant à Dieumerci Mbokani [présent parmi les 23], il a aussi subi une opération mais il a pu rejouer dans son club, montrer ses bonnes dispositions et marquer.

Avez-vous des inquiétudes dues au fait que votre camp de base se situera à Ebibeyin ?
Ce sont des choses sur lesquelles on n’a pas de prise, on les prend comme elles sont et on essaie de faire en sorte que tout se passe bien. Qu’on le veuille ou pas, les quatre équipes du groupe sont à la même enseigne. Je n’ai pas d’inquiétude particulière quant à l’organisation en Guinée-Equatoriale. On ne va pas commencer à les critiquer ou à pleurer, il faut féliciter ce pays pour avoir accepté que cette CAN puisse avoir lieu.

 

Propos recueillis par Hugo Moissonnier
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.