Accéder au contenu principal
Football / Fifa

Le Libérien Musa Bility candidat à la présidence de la Fifa

Deux candidats à la présidence de la Fifa sont désormais déclarés.
Deux candidats à la présidence de la Fifa sont désormais déclarés. REUTERS/Ruben Sprich/Files
Texte par : RFI Suivre
2 min

Après l’ancien international brésilien Zico, c’est au tour de Musa Bility d’annoncer sa candidature à la présidence de la Fifa. Le patron de la fédération libérienne de football se veut le candidat de la transparence et entend sortir de la crise par le collectif.

Publicité

Le président de la fédération libérienne de football Musa Bility s’est porté candidat à la présidence de la Fifa. Le Libérien est après l’ancien international brésilien Zico le deuxième prétendant annoncé au poste actuellement occupé par Sepp Blatter. Suite à la vague de scandales de corruption qui a frappé l’instance dirigeante du football mondial, le Suisse récemment réélu malgré la tempête, a annoncé sa démission prochaine. L’élection de son successeur devrait se tenir entre décembre 2015 et mars 2016.

« Le football est le premier divertissement mondial. Habituellement, quand on traverse une crise on a besoin de gens qui ont prouvé leur capacité à résoudre des problèmes, a exposé Musa Bility au micro de RFI. Le football a besoin de dirigeants de confiance. »

Le prochain patron de la Fifa aura fort à faire pour redorer le blason de l’institution souillée par d’innombrables soupçons de corruption. Les plus récents concernent l’attribution des Coupe du monde 2018 en Russie et 2022 au Qatar.

« Le problème de la Fifa et les scandales de corruption, tout cela va bien au-delà de l’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022. La réponse à ces affaires doit être collective. Je pense que nous devons enquêter et déterminer si tout a réellement été fait en fonction des règles », préconise-t-il sans pour autant remettre en cause l’attribution de ces deux compétitions.

« Je ne dis pas qu’il faudra réattribuer les Coupes du monde 2018 et 2022, il faut simplement se prémunir de ce genre de situation dans l’avenir. Pour cela, il va falloir que nous travaillions, que nous poursuivions les investigations et une fois cela accompli, ce sera au congrès de décider ce qu’il faut faire en ce qui concerne ces deux Coupes du monde. »

Agé de 48 ans, Musa Bility dirige le football libérien depuis 2010. Il compte pour cette élection sur l’appui des pays africains et revendique le soutien d’une douzaine de fédération du continent. « Si je pensais que l'Afrique ne me soutenait pas, je ne me présenterais pas », a-t-il déclaré à la BBC.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.